Nous rejoindre

People

Flavour impliqué dans une affaire d’enfant « non reconnu »

Publié

le

Photo: Google/ Flavour
Temps de lecture : 1 minute

Une  nigériane a utilisé les réseaux sociaux pour interpeller le chanteur Flavour. Il serait le père de sa fille de trois ans. La femme identifiée comme étant Juliet Oluchi Ehiemere, a révélé que l’affaire avait été portée devant la police et qu’elle était disposée à faire un test ADN.

Elle écrit ceci : « Je suis Juliet Oluchi Ehiemere de l’Etat d’Abia. J’ai 33 ans. Ce post vous permettra de savoir une ou deux choses : jugez-moi et insultez-moi ou aidez-moi à obtenir justice pour ma fille. J’espère sincèrement que vous le ferez. La photo que vous voyez ci-dessus est la photo de ma fille de 3 ans et 4 mois, Stéphanie Chidinma Chinedu Okoli que j’ai portée pour Chinedu Okoli connu comme Flavour . J’ai rencontré Flavour en 2015 et j’ai pris soin de lui. Depuis, j’ai essayé de le contacter, mais il m’a ignoré. Je ne suis pas une quelconque  » chercheuse d’or » (une arriviste, ndlr). Tout ce que je veux, c’est que Flavour s’occupe de sa fille. J’ai signalé l’affaire à la police de l’État de Lagos.

Il doit faire ce qu’il faut. Si le test ADN montre qu’il n’est pas le père, je suis prête à subir les peines. Si je choisis cette voie, cela doit faire réaliser à tout le monde que je sais ce que je dis. La douleur et la souffrance sont trop lourdes à supporter et j’en ai assez de me taire. Ma fille et moi ne pouvons pas continuer à souffrir comme ça. »

Pour le moment, l’artiste n’a pas encore réagi.

Africadaily

Vos commentaires
Lire plus

People

Après le décès de Juice WRLD, Trippie Redd arrête la drogue

Publié

le

Après le décès de Juice WRLD, Trippie Redd arrête la drogue
Temps de lecture : 1 minute

Visiblement secoué par la mort de Juice WRLD, Trippie Redd a juré face caméra de ne plus jamais retoucher aux drogues. A l’exception de la weed.

A 21 ans seulement, Jarad Anthony Higgins, aka Juice WRLD, est le dernier en date à rejoindre la liste des rappeurs victimes de la drogue, après ASAP Yams, Lil Peep ou encore Mac Miller.

Trippie Redd annonce sur Instagram vouloir faire cesser cette série tragique, en confirmant stopper les drogues. Il invite dans la foulée la scène à imiter sa décision, et à laisser tomber les cachets pour ne plus s’autoriser uniquement que de la weed : «Nous arrêtons. C’est fini. Si ce n’est pas de la weed, nous n’en prendrons pas. Et que je dis «nous», je parle de nous en tant que groupe. Nous en tant qu’entité, en tant qu’artiste. Faisons comme ça, vous le voulez bien ? Je vais être le premier à dire : je ne prends pas de lean, je ne prends pas de cachets, mais je vais toujours en parler dans la musique. Peut-être». 

Emboîtant le pas, Lil Mosey, 17 ans seulement, a lui aussi confirmé en avoir fini avec les drogues.

Autre Média 

Vos commentaires
Lire plus

People

People : la somme exorbitante touchée par Cardi B pour ses spectacles au Nigeria et au Ghana

Publié

le

La somme exorbitante touchée par Cardi B pour ses spectacles au Nigeria et au Ghana
Temps de lecture : 1 minute

Cardi B a affolé la toile le weekend dernier de par sa présence remarquée en terre Africaine.

La rappeuse américaine y a donné un concert au Nigeria samedi avant de prendre l’avion pour le Ghana pour un autre concert dimanche. Mais pour cela, les deux pays ont fait sortir le grand jeu.

Selon Africa Fact Zones, la chanteuse aurait perçu 1 million de dollars (591 millions Fcfa) pour prester au Nigeria et 800 000 dollars (473 millions Fcfa) pour prester au Ghana.

Mais c’est au total une somme de 5 millions de dollars (3 milliards Fcfa) pour couvrir le séjour de la star en Afrique, lequel a notamment été ponctués par ses excentricités en boîte de nuit.

Le montant couvrait toutes ses dépenses, dont les frais d’hôtel et d’hébergement de la chanteuse et de son équipe, le jet privé affrété et tous les autres frais accessoires qui se sont accumulés pendant le voyage.

Autre Média 

Vos commentaires
Lire plus

People

Nigéria/Une star déclare: “Je ne peux jamais épouser un homme qui n’a pas 3 voitures, 2 maisons et 2 entreprises stables”

Publié

le

Abiri Oluwabusayomi ne veut pas épouser un autre qui ne répond pas à ses critères
Temps de lecture : 1 minute

Dans une publication sur son compte Instagram, la jeune femme a révélé qu’elle ne pourra jamais se mettre en couple avec un homme qui n’a pas trois voitures, deux maisons et deux entreprises stables.

 « Je ne pourrais jamais épouser un homme qui n’a pas au moins 3 voitures, 2 maisons et 2 entreprises stables…..Je l’ai publié sur mes médias sociaux et les gens se sont mis à m’insulter.  C’est mon souhait, pas le vôtre. Je le répète, je ne mettrai pas un enfant au monde si mon mari et moi ne sommes pas financièrement stables. C’est moi qui sais ce que j’ai vécu en grandissant et je ne souhaite pas cela à mes enfants. J’ai la moitié de ces choses, alors pourquoi devrais-je aller plus bas. Ce n’est pas vos affaires, ce que je souhaite….Une personne qui se contente de miettes ne peut pas comprendre la mentalité de quelqu’un qui veut tout le gâteau. J’ai appris à accepter le fait que je ne suis pas tout le monde et que je ne veux jamais l’être », a-t-elle écrit.

 

AfrikMag

Vos commentaires
Lire plus

People

Mort d’Arafat, sa nouvelle vie en Jésus Christ, Claire Bahi fait des confidences…

Publié

le

Temps de lecture : 1 minute

C’est à croire que le décès brutal de Dj Arafat aura des laissé des séquelles indélébiles dans la vie l’ex-première dame du couper-décaler, Claire Bahi. Encore sous le choc la nouvelle chantre s’est lâchée dans une interview accordée à une web Tv.

Dans l’entretien, Claire Bahi semble être totalement et profondément métamorphosée. Presque tout en elle semble avoir changé depuis qu’elle a déclaré mettre un terme à sa carrière d’artiste du Show Biz.

Le ton, le style vestimentaire, sa pensée, son argumentaires sont désormais modérés  a tel enseigne que Claire Bahi aurait été ” visitée” par le Saint Esprit.

En scrutant son interview, on s’aperçoit de la maturité et la sagesse qui habitent Claire Bahi.

 

Nous y reviendrons.

ATB

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu