Nous rejoindre

Insolite

Kenya: Une femme, vivante, découvre son certificat de décès dans la voiture de son mari

Publié

le

Image d'illustration-Au kenya/ bien que vivante, une dame découvre son certificat de décès dans la voiture de son mari
Temps de lecture : 2 minutes

C’est un fait très étrange ce qui s’est passé. Cette dame a découvert dans la voiture de son mari, son propre certificat de décès. Le mari l’avait déclaré morte afin d’aller aux États-Unis avec une autre femme et ses enfants.

Histoire incroyable mais vrai au Kénya. Infirmière et mère de quatre enfants basés en Nairobi, cette femme explique comment elle a trouvé son certificat de décès dans la voiture de son mari. Ayant partagé son histoire avec un ami, ce dernier l’a partagé sur Twitter.

«Je suis de très mauvaise humeur, je me sens utilisée et rejetée, je me sens tellement mal. Je suis mariée et mère de quatre enfants et je me suis toujours senti marier au meilleur homme du monde. Je suis infirmière dans un hôpital gouvernemental, ici au Kenya, alors qu’il est dentiste. Notre plan a toujours été que lorsque notre premier enfant aura terminé ses études primaires, nous déménagerons aux États-Unis.

Il y a environ un an, mon mari a commencé à fréquenter une femme dans la trentaine. J’ai vu ses messages et l’ai mis au pied du mur après quoi il s’est excusé et je lui ai pardonné. Cependant, à ma grande surprise, il est rentré tard vendredi soir et a très tôt dormi samedi. J’ai conduit sa voiture pour faire le plein d’essence. J’ai vu une enveloppe dans sa voiture.

À l’intérieur de cette enveloppe, il y avait son passeport avec visa américain et celui de la dame avec visa américain. J’ai vu le formulaire utilisé pour remplir sa demande de visa. Dans le formulaire, il disait que sa femme et lui étaient mariés récemment. Mon certificat de décès y était joint et que son certificat de mariage avec la dame était également joint.

Dieu seul comment il a pu s’y prendre pour établir un tel document alors que je suis toujours en vie. Dans le formulaire, il a écrit les noms de tous nos enfants. J’ai fait une photocopie de tous les documents et renvoyé les documents. Je suis presque devenu folle « , peut-on lire.

 

Benintv.news

Le titre est de la rédaction de firstmagazine.net.

Vos commentaires

Insolite

Scandale : pris en flagrant délit d’adultère, ce pasteur a été forcé de défiler à moitié nu avec une affiche

Publié

le

Pris en flagrant délit d’adultère, ce pasteur a été forcé de défiler à moitié nu avec une affiche
Temps de lecture : 1 minute

Comme bon nombre d’entre eux, ce pasteur s’est aussi inscrit sur la liste de ceux qui salissent le nom de Dieu en commettant d’adultère.

Il devient de plus en plus difficile de Coire en la crédibilité des pasteurs. Et ce, à cause de certains parmi eux qui au lieu de véhiculer la parole de Dieu réfèrent tout simplement commettre des actes dont le nom ne dit pas. Arnaque, adultère … Tant de mots définissent ses supposés serviteurs de Dieu.

Voici un autre pasteur qui a été pris en flagrant délit d’adultère, un prophète Nigérian nommé Obi O. de l’église de la Restauration au Nigeria. Il a été pris avec une femme mariée. Les gens se sont assurés qu’il sorte dans la rue, nu, dépouillé de son pantalon et tenant une affiche de son église dans laquelle il apparaît, en main pour défiler dans la rue. Une vraie honte.

Autre Média 

Vos commentaires
Lire plus

Insolite

Elle dépense plus de 4 500 Euros pour les funérailles de son chien

Publié

le

Elle dépense plus de 4 500 Euros pour les funérailles de son chien
Temps de lecture : 2 minutes

Une propriétaire de chien, dévastée par le décès de son toutou, a déboursé plus de 4 000 £ pour organiser des funérailles grandioses.

Sasha Smajic, originaire de Londres, n’a pas mangé pendant une semaine lorsque son chien, Capitain, 11 ans, est décédé le jour de Noël après avoir subi un arrêt cardiaque sur la table d’opération. Déterminé à lui faire des adieux dignes de ce nom, Sasha a organisé des funérailles sur un thème tout blanc.

Elle affirme qu’il méritait le même adieu que tout autre membre de sa famille. Sasha a dépensé £620 pour la décoration, y compris une statue de Capitain et plus de £3 000 pour le service funèbre et l’enterrement qui a eu lieu le 30 décembre. Avec une somme supplémentaire de 225 livres sterling pour la libération d’une colombe, Sasha a déboursé plus de 4 000 livres au total.

Elle a aussi peint son cercueil en blanc sur lequel était gravé un message assez émouvant« Je t’aime plus que le monde entier ».« Capitain méritait un adieu spécial. Pour certaines personnes, c’était un chien, pour moi, c’était mon bébé – il était tout pour moi et le sera toujours », a-t-elle déclaré.

Dans les jours douloureux qui ont suivi la mort de Capitain, Sasha, propriétaire d’un cabinet de conseil, a trouvé réconfort en organisant le meilleur départ possible pour lui. Sasha, 37 ans, amoureuse des animaux, a déclaré : « Je voulais que Capitain soit enterré en compagnie des animaux, de ses amis. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi les chevaux ».

Vos commentaires
Lire plus

Insolite

A 21 ans, il décapite une femme et mange son cerveau avec du riz

Publié

le

A 21 ans, il décapite une femme et mange son cerveau avec du riz
Temps de lecture : 1 minute

Les faits se sont déroulés jeudi sur l’île de Mindanao, aux Philippines. Lloyd Bagtong, 21 ans, a tué une femme et l’a décapitée avec une grande machette.

Puis il a mis la tête dans un morceau de tissu et l’a transportée jusqu’à son domicile. Il a ensuite cuisiné du riz avant de mettre le cerveau de la victime sur le dessus et de manger le tout.

Puis il a jeté le crâne dans un trou près de sa maison. Le cadavre décapité de la femme sera retrouvé seins nus, ne portant que des jeans sur le bas du corps, et les mains liées. Le suspect a été interpellé et placé en détention provisoire.

Une expertise psychiatre a été ordonnée.

Autre média 

Vos commentaires
Lire plus

Insolite

Ça fait 46 ans que sa main est restée bloquée en l’air

Publié

le

Sadhu Amar Bharati a sa main bloquée en l'air depuis 46 ans maintenant
Temps de lecture : 1 minute

Alors qu’il vivait une vie plutôt aisée avec sa femme et ses trois enfants.
Sadhu Amar Bharati décida un jour de tout quitter pour se consacrer uniquement à ses méditations pour la paix dans le monde.

Il prit ainsi la résolution de lever sa main droite en l’air à la gloire du dieu Shiva et de ne plus jamais la baisser depuis 1973 (soit 46 ans en 2019).

Amar dit avoir éprouvé d’intenses douleurs au début mais maintenant il ne ressent plus rien.
Et pour cause, son bras droit s’est complètement atrophié et n’est plus qu’un morceau d’os et de peau bloqué en l’air.

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu