Nous rejoindre

International

Trois migrants cachés dans des voitures

Publié

le

Photo: KEYSTONE/EPA EFE/SPANISH CIVIL GUARD HANDOUT
Temps de lecture : 1 minute

Trois migrants africains, dont une adolescente de 15 ans, ont été découverts vendredi matin dans trois voitures à la frontière entre le Maroc et l’Espagne, a annoncé lundi la police espagnole. Ils étaient cachés sous les tableaux de bord et derrière les sièges.

La découverte de la jeune fille et de deux hommes de 20 et 21 ans a eu lieu lors d’une fouille des véhicules au point de passage entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilla, a expliqué un porte-parole de la Garde civile.

Deux migrants s’étaient recroquevillés dans des espaces minuscules aménagés sous les tableaux de bord et le troisième dans un compartiment derrière le siège arrière de l’un des véhicules, selon un communiqué.

Deux d’entre eux ont dû être pris en charge médicalement car ils présentaient «des symptômes d’asphyxie, de désorientation et de douleur généralisée dans les articulations en raison des conditions horribles dans lesquelles ils voyageaient», précise le communiqué.

Conducteurs arrêtés

La police a arrêté les trois conducteurs, tous des Marocains, âgés de 19 à 31 ans, soupçonnés de trafic d’êtres humains. La police des frontières a également découvert vendredi, au même point de passage, un migrant de 20 ans suspendu au châssis d’un camion.

Les enclaves espagnoles de Melilla et Ceuta sont les seules frontières terrestres de l’Union européenne en Afrique. Elles sont souvent utilisées comme point d’entrée en Europe par les migrants africains, qui essaient généralement d’escalader les gigantesques clôtures installées le long de la frontière, ou bien de longer la côte à la nage.

Source : ATS

Vos commentaires
Lire plus
Publicité
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 − 17 =