Nous rejoindre

Politique

Affaire 100 millions FCFA pour être candidat/Kacou djikahué déclare: ” C’est de l’exclusion”

Publié

le

Le régime d'Abidjan traité d'exlusionniste par kacou Djikahué
Temps de lecture : 1 minute

Dans une déclaration rendue publique et prêtée à Kacou Djikahué, secrétaire exécutif du PDCI RDA, l’homme condamne cette initiative qui vise à fixer la caution pour les candidats à la prochaine élection présidentielle à 100 millions, et définit cela comme une exclusion.

<<Je donne mon cas, je suis fils de paysan. Aujourd’hui, je suis professeur titulaire de chair de cardiologie. J’ai été ministre, je suis secrétaire exécutif du plus grand parti politique de Côte d’Ivoire, le PDCI-RDA. Ça, c’est un rêve, mais, il faut que mon parcours fasse rêver aussi les autres qui disent que leurs parents n’ont pas assez de moyens, qu’ils sont fils de paysans, qu’ils habitent Bromakoté, Yaosséi, Mon mari m’a laissé, Koumassi campement. Les enfants qui sont là-bas, doivent rêver pour dire que de rien, on peut devenir grand. Mais quand on veut mettre l’argent devant, on fait de l’exclusion. Donc, ça veut dire qu’en Côte d’Ivoire, si vous êtes pauvre, vous ne pouvez pas être président ? Même si vous êtes compétent, intelligent, que vous êtes pauvre, que vous ne pouvez pas avoir 100 millions, 500 millions, vous ne pouvez pas être candidat. Ça, c’est la pure exclusion », a fait savoir l’ancien ministre de la santé.

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires

Politique

Soro Guillaume : ” le 22 décembre, les choses commencent à Abidjan”

Publié

le

Autre/ Soro Guillaume annonce son retour à Abidjan en grande pompe
Temps de lecture : 1 minute

Sur son compte tweeter, hier, l’on pouvait lire des messages annonçant en grande pompe l’arrivée très prochaine de l’ex-président de l’Assemblee Nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, apres plusieurs mois passés dans l’hexagone. Des messages que l’on pourrait aisément traduire comme étant l’expression de sa joie de retrouver son pays, après cette longue période d’absence.

 

<< 22 décembre les choses commencent à Abidjan ! la fête commence ! Nous allons mouler, c’est le boom national. Je demande à tous, jeunes, femmes, hommes de venir à la fête. Je demande aux artistes ivoiriens d’organiser le show! Nous allons nous trémousser mouler joyeusement! >>, a exulté Soro Guillaume, au grand plaisir de ses followers et autres militants. Avant de laisser dans un autre tweet, dans la même journée d’hier, des consignes au comité d’organisation de son retour au pays.

<< Venez fêter le GPS. Venez célébrer la politique autrement. Je demande au comité d’organisation de communiquer étapes et itinéraires de la journée du 22 décembre. Suivez et embarquez dans le GPS vous arriverez à bon port! Le GPS ça ment même pas! Hâte de retrouver ma dulcinée, la Côte d’Ivoire>>.

Par ailleurs, le retour de Soro Guillaume le 22 décembre, pendant que le Président français, Emmanuel Macron sera déjà sur le sol ivorien depuis le 21 decembre est-il une coïncidence?

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires
Lire plus

Politique

Danielle Bony Claverie insiste: ” Tant que Laurent Gbagbo et Blé Goudé ne seront pas de retour en Côte d’Ivoire…”

Publié

le

Danielle Bony Claverie insiste sur le fait qu'il faut à la Côte d'Ivoire une transition politique sans l'actuel régime
Temps de lecture : 1 minute

La ministre Danielle Bony Claverie donne les raisons fondamentales pour lesquelles elle demande une transition politique sans l’actuel régime.

<< -Tant que la réconciliation vraie, inclusive et effective souhaitée par les Ivoiriens ne sera pas actée, la Côte d’Ivoire ne connaitra pas la paix ;

-Tant que des opposants politiques font l’objet de procédures judiciaires iniques et ne sont pas réhabilités, tant que le Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne seront pas
de retour, chez eux, le pays ne peut pas être remis sur la bonne voie.

-Tant que perdurent les problèmes fonciers de plus en plus aigus, la Côte d’Ivoire vit dans l’insouciance sur un terrain miné;

-Tant que l’immigration incontrôlée continuera d’être agitée comme un chiffon rouge, la gouvernance économique et sociale ne sera pas fiable;

-Tant que le pouvoir d’achat des Ivoiriens, le chômage des jeunes, la situation de précarité des femmes, le délitement de l’école et la santé, la corruption, n’auront pas été redressés sérieusement avec de vraies réponses structurelles et non par quelques coups de pinceau superficiels, l’Etat de Côte d’Ivoire ne sera pas un état de droit, pas plus qu’une république qui porte haut les valeurs citoyennes.

Alors que proposons-nous concrètement ?

Ce que l’URD suggère, c’est la mise en place d’une transition politique pour l’élaboration d’un nouveau contrat social>>, a déclaré la ministre et présidente du l’URD.

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires
Lire plus

Politique

Touré Moussa, proche de Soro Guillaume, parlant des internautes du RHDP: ” je ne traite pas avec la racaille”

Publié

le

Touré Moussa, proche de Soro Guillaume, ne traite pas avec la racaille
Temps de lecture : 1 minute

Dans un message publié sur son compte Twitter ce jour, 12 décembre 2019, le chargé de communication de l’ex-Président de l’Assemblée Nationale dénonce la démarche de certains internautes mandatés par le RHDP pour injurier le Président du GPS, Soro Guillaume. 

<< Chers adversaires du RHDP, sachez que les mercenaires de la plume que vous engagez pour injurier Soro Guillaume viennent me voir également pour me demander de l’argent pour vous attaquer en retour, sur d’autres sites internet. Je refuse de traiter avec la racaille. Mais vous, si.>>, a-t-il révélé.

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires
Lire plus

Politique

Alassane Ouattara lance l’enrôlement pour la production de nouvelles cartes d’identités

Publié

le

Alassane Ouattara, le premier enrôlé pour les nouvelles cartes d'identités
Temps de lecture : 1 minute

Le lancement officiel de l’enrôlement des informations biométriques des citoyens pour la production des nouvelles cartes nationales d’identité (CNI) a eu lieu dans la matinée du mercredi 11 décembre à la Primature, au Plateau. Un peu plus tôt, le président de la République a été le premier à donner l’exemple.

Le président Alassane Ouattara a sacrifié lui-même à la procédure d’enrôlement.  Il a donné le top départ de cette opération. Le chef de l’Etat a donné ses informations biométriques pour la production de la nouvelle carte nationale d’identité à la présidence de la République, à la fin du Conseil des ministres.

Les agents de l’Office national de l’Etat civil et de l’identification (ONECI) conduits par le directeur, Djakaridja Konaté, ainsi des agents SEMLEX ont effectué le déplacement auprès du président dans le cadre de l’élaboration du Registre national des personnes physiques (RNPP).

Après le premier des ivoiriens, l’opération a été officiellement lancée à la Primature.

Pour la phase-pilote démarrant le 23 décembre et qui durera 15 jours, 100 valises seront déployées sur toute l’étendue du territoire national pour l’enrôlement. Quant à l’opération proprement dite, elle démarre en principe le 2 janvier.

Ce sont 2500 valises qui seront disséminées dans toute la Côte d’Ivoire. Selon une source proche de SEMLEX, la carte nationalité d’identité sera délivrer 45 jours après l’enrôlement. Par ailleurs, 45 enrôlements par jour et par valise sont prévus par agents lors de l’opération.

 

Tembo.Media

Le titre est de la rédaction de firstmagazine.net.

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu