Nous rejoindre

Interview

Ariel Sheney : ” Arrêtons de comparer les artistes”

Publié

le

Photo: Fraternité Matin
Temps de lecture : 1 minute

Arrêtons de comparer les artistes parce qu’on a tous vu que les artistes n’aiment pas qu’on les compare, et ça emmène les guéguerres

L’auteur de « Amina » a affirmé dans la vidéo, être en de bons termes avec Arafat Dj. « Arafat n’est pas jaloux, Arafat est mon vieux père, c’est grâce à lui que je fais tout ça (…) un featuring avec Arafat, ça va venir bientôt », a indiqué Ariel Sheney.

Vos commentaires

Interview

Avant son décès brutal, le Daïshikan déclarait: ‘’J’ai pris conscience de la vie…Je me marie bientôt’’

Publié

le

La pochette de l'album de DJ Arafat ''Renaissance''
Temps de lecture : 4 minutes

7 mois avant son décès tragique, DJ Arafat avait accordé une interview à First Magazine.net. Au cours de cette rencontre dans les locaux de Universal Music Africa, le fils de Tina Glamour amorçait un nouveau départ de sa carrière et également de sa vie. ‘’Je suis un nouveau DJ Arafat. J’ai changé’’, disait-il. Nous revenons sur cette entrevue où le Daïshikan s’est vraiment lâché.

-Quels sont les vœux 2019 de Daïshikan pour les Ivoiriens ?

Bon, j’adresse mes vœux 2019 de longévité, santé de fer et de paix dans les cœurs pour tous les Ivoiriens. Nous savons que la guerre n’est pas une bonne chose et n’arrange personne. Ainsi la paix dans le pays va nous conduire très loin.

-C’est en quelque sorte une renaissance pour toi après ton mariage traditionnel et la sortie de ton album ‘’Renaissance’’ ?

Oui ! Renaissance, c’est renaître. Donc, j’ai pris conscience de la vie. Et j’ai également doté ma femme avec laquelle j’ai une belle petite fille. J’aime également énormément mes autres enfants. Les gens ne s’attendaient à avoir un DJ Arafat casé. Aujourd’hui, c’est chose faite. Les gens ne s’attendaient pas aussi à avoir un Daïshikan évité les clashs et les pics. Aujourd’hui, c’est chose faite. C’est tout cela la ‘’Renaissance’’.

-Tu es devenu maintenant plus sage, alors ?

Oui, on peut dire ça maintenant. Je suis devenu plus sage à présent. Aujourd’hui, je ne dérange personne et je suis dans mon coin avec ma petite famille.

-Est-ce que tes réconciliations avec les autres artistes Coupé-Décalé sont-ils réellement sincères ?

Bien sûr que c’est sincère. Il n’y a plus d’histoire entre les autres artistes Coupé-Décalé et moi.

-Qu’en est-il avec celui de Débordo Leekunfa ?

Tout roule comme sur des roulettes avec lui. Il est dans son coin et moi, je suis entrain de faire la promotion de mon nouvel album ‘’Renaissance’’. Il n’y a pas de problème entre Débordo et moi.

-Quelle explication donnes-tu de la photo sur ta jaquette de ton œuvre ‘’Renaissance’’ ?

Ça dépend de ce que vous voulez savoir.

-La photo fait beaucoup jaser et fait allusion à un signe d’une secte…

Hum ! Chacun est venu sur cette terre de par sa mère et son père. Donc, chacun est libre d’interpréter la photo comme il le veut. Chacun est libre de croire en ce qu’il veut. Toujours est-il que c’est juste une simple photo sur la pochette de mon album. Et c’est la renaissance de Daïshikan, tout simplement. Je ne m’occupe pas des interprétations des gens.

-Que retiens-tu de ton concert du 29 décembre dernier à l’Ivoire Golf Club ?

Je dirai que ça été une réussite. Contrairement à ceux que les gens pensaient à ce que je fasse ‘’poto’’ (NDLR : échec). Mes fans étaient motivés et se sont déplacés nombreux pour venir à mon concert-live. Malgré les boycotts sur les chaînes de télé, les radios, les obstacles de coller les affiches sur les murs et les interdictions de déposer les tickets dans les bars. La ‘’Chine’’ a répondu présent pour montrer qu’elle était prête pour leur artiste. Et c’est ce qui est le plus important.

-Quel sentiment t’anime avec le boum des demandes de l’album ‘’Renaissance’’ sur les plate-formes de téléchargement en ligne et dans les rayons de la FNAC ?

Oh, je ne peux être heureux, content. Cela me fait énormément plaisir de savoir que mon album est beaucoup apprécié et demandé par les mélomanes.

-On peut parler d’une approche d’un Disque d’Or à l’horizon ?

Tout est dans la main de Dieu. Pour l’instant, ce n’est qu’un rêve d’avoir le disque d’Or. Tant qu’on ne l’aura pas, je ne peux pas exprimer mes sentiments.

-Cela te tient énormément à cœur, n’est-ce pas ?

Je tiens à ce disque d’Or pour faire taire aux détracteurs des gens qui disent que les artistes Ivoiriens ne chantent pas et pour ceux qui disent aussi que le Coupé-Décalé ne chante rien. Avoir un disque d’Or, c’est pour faire plaisir à la Côte d’Ivoire et faire taire les critiques négatives des autres pays envers le Coupé-Décalé. En ayant le disque d’Or dans le Coupé-Décalé, cela montrera aux yeux des gens qu’on a travaillés.

-Qu’est-ce que les ‘’Chinois’’ doivent-ils s’attendre pour le 26 janvier prochain ?

Oh, c’est la date de mon anniversaire. Ça sera une soirée pas comme les autres. C’est une soirée de célébrités et de personnalités. Je ne peux pas dévoiler pour le moment le contenu de la soirée.

-Dans quel endroit de la capitale aura lieu cette soirée ?

Trois jours avant la soirée les gens sauront le lieu.

-A quand le mariage civil de Daïshikan ?

Je ne suis pas encore pressé. Je ne suis pas là pour faire plaisir aux gens. J’ai montré déjà à beaucoup de personnes que j’aime ma femme, je l’ai doté et devant ses parents. C’est ce qui est le plus important que le mariage civil et à l’Eglise. Il y a beaucoup de célébrités qui se sont empressés d’aller se marier devant le Maire et des hommes de Dieu et on a vu comment ça s’est terminé. Je prends mon temps pour les choses. Pour le moment venu, je ferai ce qu’il y a à faire.

-On peut s’apprêter d’ici fin 2019 ou début 2020 ?

Je ne peux pas vous le dire. Mais c’est pour bientôt.

-Comment s’est fait ta rencontre avec Carmen Sama ?

Je ne préfère pas en parler. Parce que le plus important pour moi, c’est mon album. Ma vie privée reste privée.

-C’est elle qui a pris ton cœur ?

Oh, c’est moi qui ai plutôt pris son cœur simplement.

-Quelles sont les perspectives de DJ Arafat pour 2019 ?

Je prévois pleins de choses pour cette année. J’ai beaucoup de tournées en vue et je suis à fond dans la promotion de mon album de 18 titres ‘’Renaissance’’.

Patrick Bouyé

 

Vos commentaires
Lire plus

Interview

Billy Billy parle au Président Ouattara

Publié

le

Photo : Billy Billy Officiel
Temps de lecture : 1 minute

Lors d’un entretien avec l’ancien animateur de la Rti Serge Fattoh, le faiseur de rap abidjanais, Billy Billy a manifesté le désir de revenir en Côte d’Ivoire.

L’artiste ivoirien, Billy Billy, connu pour son franc parlé, est de retour avec un maxi single de 4 titres. Dans une émission sur le plateau de Télésud, avec Serge Fattoh Elleingand, Billy Billy qui s’est exilé en Europe il a déjà plusieurs années, a soutenu que cette période d’absence était un choix personnel. ”C’était voulu, j’avais besoin de prendre du recul pour organiser certaines choses en privé”, a-t-il soutenu tout en avouant avoir une forte envie de rentrer à Abidjan. ”Mon pays me manque”, a-t-il indiqué avant d’ajouter : ”les relations que j’entretiens avec mon pays sont plus ou moins fictives, car c’est via internet que tout se passe. Les gens m’envoient des messages pour me dire qu’ils ont besoin de moi parce que je compte beaucoup pour la musique ivoirienne”.

Notons que Billy Billy s’est révélé en Côte d’Ivoire en 2008 avec son titre, ”wassakara”. Il a dévoilé d’autres titres dans lesquels il s’attaquait au régime de Laurent Gbagbo. Et cela avait contribué à l’éclosion de sa carrière. À l’avènement du président Alassane Ouattara, Billy Billy a encore sorti une autre flèche intitulée ” lettre au Président” ainsi que d’autres morceaux dans lesquels il critiquait avec une dose d’humour le nouveau locataire du palais présidentiel. Chose qu’il ne n’aurait pas dû faire puisque selon lui, il aurait reçu des menaces de mort. Ce qui l’a contraint à s’exiler en Autriche.

Source : Afrique sur 7

 

Vos commentaires
Lire plus

En bref