Nous rejoindre

Faits divers

“Fologo” a été arrêté …

Publié

le

Photo : Google
Temps de lecture : < 1 minute

Il est connu dans le village-quartier d’Abobo-Baoulé sous le sobriquet de « Fologo », à ne pas du tout confondre avec l’autre. Lui, c’est plutôt le cerveau des « microbes », l’homme très craint, que personne n’ose dénoncer, au risque de s’attirer les foudres de ses « lieutenants ».

Des comparses qui lui obéissent à l’aveuglette et à qui il confie des attaques ciblées contre ceux qui se disent courageux pour le dénoncer.

Mohamed dit « Fologo » et sa bande sont ceux qui font la loi, leur loi, à Abobo-Baoulé. Ils attaquent de jour comme de nuit, sans être inquiétés. Sur leur lancée, nos sources indiquent qu’ils vont même jusqu’à sévir hors des limites de leur « zone de compétence ».

Excédé cette fois par les agressions commises par le gang à « Fologo », le commissaire Tiégnon, chef de service du commissariat de police du 34e arrondissement, à Abobo-Baoulé, se montre déterminé à y mettre fin.

En bon « chérif » du coin, il mobilise ses hommes avec lesquels il mène l’opération dite « Éclair ». Et en une seule nuit, l’intrépide et téméraire Mohamed dit « Fologo » tombe. Il est chopé dans la nuit du jeudi 4 juillet 2019.

Pour ses comparses contre lesquels une traque est engagée, leur arrestation ne tient plus qu’en quelques heures seulement, insistent les agents des forces de l’ordre. Eux qui ont listé tous les mouvements de ces petites pestes.

 

Source : Linfodrome

Vos commentaires

Faits divers

Abobo/mosquée Blanche: un homme tombe, les secours venus l’aider l’abandonnent. À cause du Coronavirus? Voir photos

Publié

le

Témoins/un homme s'écroule dans la rue à Abobo, les pompiers le fuient.
Temps de lecture : < 1 minute

Un homme s’écroule dans la rue à Abobo, quartier “mosquée blanche”. La population paniquée, à cause du Coronavirus, fait appel aux pompiers, au lieu de lui porter les premiers secours.

Selon des témoins, les pompiers arrivés sur les lieux, ont trouvé le quidam encore étalé. Ensuite, ils sortent leur brancard, mais avant de le toucher, se concertent, et en fin de compte, décident de le l’abandonner en bordure de la voie bitumée, là où il s’est écroulé.

À la question des témoins de savoir pourquoi les pompiers le laissaient, ceux-ci ont répondu qu’ils n’avaient pas les équipements adaptés pour une telle opération.

Le monsieur serait encore couché en ce lieu au moment nous mettons l’information sous presse.

Infos de Laurent Lapka, sur son compte Facebook.

Réécrit par Franck Zady

Vos commentaires
Lire plus

Faits divers

Interpellation de trois individus, pour vols, non respect de l’état d’urgence, troubles à l’ordre public et mise en danger de la vie d’autrui

Publié

le

DGPN/Trois individus interpellés pour vol pendant le couvre-feu.
Temps de lecture : < 1 minute

En application des mesures liées à l’état d’urgence pour lutter contre la propagation du Coronavirus, la patrouille organisée par le Commissaire TIEGNON et ses Hommes dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 mars 2020, a permis d’interpeller 03 individus pour les motifs suivants.

■ Le premier : DAO Abdoulaye, 34 ans , mécanicien, domicilié à Abobo Kennedy, surpris en plein couvre-feu à 21 heures 15 min dans un parking auto. Il tentait de démonter la batterie d’un taxi communal en stationnement.

■ Le deuxième :
DIABATE Lacine, 25 ans, Électricien domicilié à Abobo Belle Ville. Il a été interpellé à 21 heures 37 mn pour non respect du couvre-feu.

■ Le troisième: DIARRA Moussa, 34 ans, sans emploi ni domicile fixe, longtemps recherché pour vol de 12 feuilles de tôles arrachées sur le toit d’un bâtiment en construction à Djibi Village.

Tous les trois seront déférés devant le Parquet pour répondre de leurs actes respectifs.

SERVIR, NOTRE VOCATION. MERCI DE NOUS FAIRE CONFIANCE.

 

DGPN

Vos commentaires
Lire plus

Faits divers

Bamako: Un magasin de gaz a pris feu au marché de Boulkassoumbougou

Publié

le

Temps de lecture : < 1 minute

Au environ de 14 h ce mercredi 25 mars 2020 qu’a pris feu un magasin de gaz au marché de Boulkassoumbbougou en commune 1 du district de Bamako.

Selon les explications de Baba Camara et de sa grand-soeur, le magasin a pris feu suite à une fuite de gaz en provenance de l’intérieur du magasin. Comme d’habitude la grand-sœur de Baba fait son thé sur un petit réchaud à gaz devant le magasin de gaz. La fuite de gaz s’est propagée jusqu’à atteindre le réchaud de gaz allumé dehors.

Firstmagazine.net

Firstmagazine.net

Heureusement une équipe de la protection civil de Sotuba s’est rendue rapidement sur les lieux pour éviter que l’incendie se propage à d’autres magasins du marché de Boulkassoumbougou et aucune perte en vie humaine. Deux (2) jeunes hommes brûlés par le feu au niveau des membres supérieurs ont été conduits au centre santé de Korofina nord en commune 1 du district de Bamako. Actuellement, ils sont tous deux bien rentrés à la maison.

Pour le moment, les Camara ne peuvent pas évaluer le montant de leur perte, encore sur le choc.

 

Soumaila Ndiaye

Vos commentaires
Lire plus

Faits divers

Adjamé: Un agresseur de pompier militaire a été pris ce matin et a eu son portrait totalement refait

Publié

le

Pompiers/Un agresseur de pompier militaire a été pris ce matin à Adjamé.
Temps de lecture : < 1 minute

Un voleur agresse un élément des sapeurs pompiers militaires de la caserne d’Adjamé ce jour 25 mars, tôt le matin. Il a été pris, mais, en attendant qu’il soit remis à la police, ils lui ont refait la tronche. 

<< Ce matin en se rendant au travail peu après la levée du couvre-feu, un de nos hommes est agressé par un quidam qui lui arrache son sac contenant des documents administratifs et de l’argent.
Il prend la fuite avec son butin, au détour d’une rue fait disparaître le sac. Pris en chasse par le pompier militaire il est vite rattrapé et maîtrisé.
Conduit en caserne pour savoir où est le sac, il prétend savoir à qui le sac a été remis.
Un soin du visage lui a été rapidement administré.
Un équipage l’accompagne vers le lieu afin de connaître la position réelle du sac.
Il sera remis à la police pour la suite de l’enquête.
Ce voleur fait partie d’un groupe qui agresse le long du boulevard Reboul et vers Fraternité Matin, s’enfonce dans les égouts pour réapparaître vers le boulevard de Gaulle, vers la Cathédrale.>>

 

Sapeurs-pompiers militaires

Le titre et le chapeau sont de la rédaction de firstmagazine.net

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu