Nous rejoindre

Régions

Inauguration d’un château aux populations de Pogo

Publié

le

Photo: AIP / Le ministre des Affaires présidentielles, Téné Birahima Ouattara et le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba ont livré samedi aux populations de Pogo, un château d’eau en vue de combler le déficit en eau potable.
Temps de lecture : 1 minute

Le ministre des Affaires présidentielles, Téné Birahima Ouattara et celui de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, ont livré samedi aux populations de Pogo, à la frontière ivoiro-malienne, un château d’eau pour de combler le déficit en eau potable.

Cette infrastructure d’un coût 346 millions Fcfa qui prendra d’alimenter 9.000 âmes comprend un captage de l’eau brute à partir d’un forage équipé d’une pompe électrique immergée de débit 4 m3/h, un château d’eau d’une capacité de 80 m3 sur une hauteur de 15 m, un local de traitement comportant une unité de désinfection, un réseau de transfert d’eau traitée en dn 53/63, 80.6/90 et 98/110.

Le ministre Tchagba Laurent a précisé que la région du Tchologo dont fait partie Pogo au-delà…

 

Source: AIP

Vos commentaires

Régions

Église Catholique: Après sa suspension, “Maman Pauline” marque un grand coup

Publié

le

Maman Pauline, première responsable de la communauté catholique "Maria Rosa Mystica".
Temps de lecture : 2 minutes

Depuis la Basilique, Maman Pauline prie pour la paix en Côte d’Ivoire.

La Basilique notre Dame de la Paix de Yamoussoukro a, du vendredi 25 au samedi 26 octobre 2019, abrité un pèlerinage organisé par la Communauté Maria Rosa Mystica sous l’auspice de l’église Catholique de Côte d’Ivoire. Ils étaient des milliers, les membres de cette communauté venus de toutes les villes, pour prendre part à l’événement qui marque la levée de la suspension de leurs activités.

Lors de cette rencontre, Maman Pauline, la première responsable de la communauté Maria Rosa Mystica, a fait une exhortation à l’unité, la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire, intitulée “L’appel de maman Pauline, depuis la basilique de Yamoussoukro”.

“Aimez-vous les uns les autres. Je vous ai toujours dit de semer la graine de l’amour, car Dieu est amour. Faites le bien et éloignez-vous du mal. Je suis venue dire merci à Dieu et à Maman Marie et inviter les Ivoiriens à cultiver l’amour du prochain. Mon message est donc tout simple: Éloignez-vous du mal!”, a lancé la servante de Dieu.

Elle a également rappelé, durant son exhortation à la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, les souffrances de la Vierge Marie qui a subi toutes sortes de railleries mais qui a fini par avoir la victoire par son fils ressuscité. Le message fort qui a sans nul doute marqué ce pèlerinage et mis de la joie dans les cœurs des responsables de l’église de Yamoussoukro, est la décision de la Bergère Maman Pauline de prendre en charge l’électricité de la Basilique notre Dame de la Paix de Yamoussoukro.

Elle s’est offusquée de voir cette bâtisse qui abrite la “Vierge Marie et son fils” sombrer dans le noir. Ainsi a-t-elle pris la résolution que la Fondation Maria Rosa Mystica dirigée par Lucien Kouassi Kouadio, l’homme-orchestre de l’événement, prenne désormais en charge l’électricité de l’énorme héritage laissé par le président Houphouët-Boigny, au moment où ses héritiers sont à couteaux tirés. Une messe en faveur de la paix en Côte d’Ivoire a été officiée par le Père Gabriel-Marie Trésor Sondo, membre engagé définitif de la communauté Mère du Divin Amour. Vicaire à la Paroisse Saint-Joseph Charpentier de Yopougon.

Rappelons que les activités de la communauté Maria Rosa Mystica avaient été suspendues le 11 avril 2019 à la suite d’une émission de la télévision ivoirienne au cours de laquelle, une dame se réclamant sorcière, désignait la première responsable de cette congrégation comme Dieu. C’est le 10 octobre 2019 que ladite sanction a été levée après une enquête de l’Eglise Catholique de Côte d’Ivoire sur les activités et les pratiques de la communauté Maria Rosa Mystica.

 

Correspondance particulière

Vos commentaires
Lire plus

Régions

Des lauréats de l’Université de Korhogo à différentes compétitions présentent leurs prix au président de l’institution

Publié

le

Photo: AIP/ Le Pr Coulibaly Adama (micro) reçoit les médailles et trophées. A ses côtés, le directeur du CROU, le directeur régional en charge de la culture et son collègue en charge des sports
Temps de lecture : 1 minute

Le Groupe de recherche artistique Péléforo (GRAP) et l’équipe de maracana des personnels de l’Université Péleforo Gon Coulibaly (UPGG) de Korhogo, récemment vainqueurs d’un tournoi inter-universités et grandes écoles, et du premier prix de la photographie au festival national vacances culture, ont reçu les félicitations du président de l’institution universitaire mercredi.

Au cours d’une cérémonie organisée en leur honneur, le président de l’UPGC, Pr Coulibaly Adama, a adressé de chaleureuses félicitations aux lauréats et leur a traduit sa reconnaissance pour leur contribution au rayonnement de l’université. Il a reçu les trophées et médailles remportés. Le Pr Coulibaly Adama, a, par ailleurs, remercié tout particulièrement le…

Lire suite ici: https://aip.ci/cote-divoire-des-laureats-de-luniversite-de-korhogo-a-differentes-competitions-presentent-leurs-prix-au-president-de-linstitution/

Vos commentaires
Lire plus

Régions

Ouangolo / L’ONG Côte d’Ivoire Solidarité soulage une veuve et ses 14 enfants

Publié

le

ONG CIS
Temps de lecture : 2 minutes

Dans le courant de la semaine dernière, l’ONG Côte d’Ivoire Solidarité a fait œuvre utile auprès d’une veuve et de ses 14 enfants. L’acte de générosité de l’ONG Côte d’Ivoire Solidarité de M. Aimé Monoko, ce vagabond de la charité a été fort salué par dame Traoré Makloua, l’heureuse bénéficiaire.

Ce 17 Septembre 2019 restera à jamais gravé dans la mémoire de Traoré Makloua. Elle ne dormira plus dans cette pièce minuscule, qui lui servait à la fois de dortoir, elle et ses 14 enfants et petits-enfants, mais aussi de cuisine où elle rangeait ses ustensiles de cuisine. Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour que cette dame et les siens soient réduits à vivre dans cette précarité notoire ? Il y a quelques années en arrière, cette dame avoisinant la cinquantaine, a perdu son époux. Juste après les obsèques, elle a été mise dehors par sa belle-famille. Pour se mettre à l’abri des intempéries, elle ira loger dans une cuisine avec ses neufs enfants et ses cinq (5) petits enfants.

Dans son désarroi, dame Makloua est tombée sur un jeune homme, qu’elle appelle affectueusement son « tuteur ». Il lui a été d’un apport, ô combien précieux.Il a essayé avec des âmes généreuses de la soutenir, avec ses maigres moyens. Il poussera la générosité jusqu’à lui céder son terrain, qu’il n’a pas encore les moyens d’exploiter. Ce terrain, l’ONG Côte d’Ivoire Solidarité le mettra en valeur en vue de redonner sa dignité à la veuve et les enfants à sa charge. Voici l’histoire émouvante de dame Makloua, écrite par DIEU et mise en œuvre par les passionnés de la charité. En trois (3) mois, des travaux d’hercule ont été menés. La remise officielle des clés de la nouvelle demeure de dame Makloua s’est faite ce mardi 17 Septembre. C’était en présence des autorités traditionnelles du quartier où réside la veuve, du commandant de brigade de gendarmerie de la ville, de responsables d’ONG sœurs et d’un invité-surprise, le 1er magistrat de la ville de Ouangolo, M. Tounkara. Le président de l’ONG, Aimé Monoko a profité de cette cérémonie pour expliquer et communiquer sa passion de la solidarité envers les couches défavorisées.

La main sur le cœur, il a fait cette profession de foi : « Si DIEU doit me donner de l’argent et qu’autour de moi, des personnes démunies ont faim ou soif, et que je ne suis pas capable de les aider, alors, que DIEU ne me donne pas cet argent. Quand nous retournerons au père, nous irons sans nos titres, sans nos statuts avec lesquels nous nous prévalons sur terre. Il nous posera une question simple. Qu’as-tu fait des moyens que j’ai mis à ta disposition ? Comment les as-tu utilisés ? A cet instant, il sera peut-être trop tard. Nous n’aurons pas compris que nous étions en mission sur terre pour faire son œuvre ; celle de la solidarité envers les plus démunis ».

Source : Service communication ONG CIS.

Vos commentaires
Lire plus

Régions

Burkina: le Président exprime sa compassion après la mort de cinq soldats

Publié

le

Photo: Google/ Roch Marc Christian Kaboré
Temps de lecture : 1 minute

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a exprimé sa compassion aux familles des cinq militaires tués, dans une embuscade tendue par des terroristes à Toéni (nord-ouest).

En effet, une patrouille militaire a été attaquée dans la nuit du vendredi dernier, lors d’une embuscade menée par des individus armés aux environs de Toeni. Le chef d’Etat évoquait l’attaque terroriste qui a coûté la vie à cinq militaires burkinabè et blessé deux autres, à Toéni, dans la province du Sourou (nord-ouest), à plus de 200 km de Ouagadougou.

Le Burkina Faso fait face, depuis plus de trois ans, à des attaques terroristes récurrentes, faisant des victimes aussi bien du côté des Forces de défense et de sécurité (FDS) que des civils. L’une des attaques les plus sanglantes est celle enregistrée le 19 août dernier à Koutougou (Sahel), où l’armée nationale a perdu 24 soldats, mais est parvenue à «neutraliser» 40 terroristes.

Selon le service de communication de la présidence du Faso, le Président Kaboré a également «souhaité un prompt rétablissement aux blessés».

Emmanuella Ouattara

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu