Ancien numéro 2 de la garde présidentielle au Rwanda, Sylvestre Mudacumura à l’image de beaucoup d’officiers des forces armées rwandaises (FAR), est accusé d’avoir fait partie des escadrons à l’origine du génocide rwandais en 1994.

Exécutions sommaires de populations civiles, attaques contre les positions des FARDC, viols, pillages, …. Beaucoup de crimes commis ces deux dernières décennies à l’est de la RDC sont en partie imputables aux FDLR.

Aficanews et Reuters