Cinq nouveaux cas de personnes contaminées au nouveau coronavirus ont été repérés en France, quatre adultes et un enfant, dont l’état de santé n’inspire pas d’inquiétude, a annoncé samedi matin la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Il s’agit d’un « cluster », c’est-à-dire un regroupement de plusieurs cas autour d’un « cas initial », un ressortissant britannique qui a séjourné à partir du 24 janvier, pour quelques jours, à Contamines-Montjoie en Haute-Savoie, de retour de Singapour, a-t-elle détaillé.

Ces cinq personnes positives au nouveau coronavirus mais aussi des « contacts proches » de ce ressortissant britannique, « soit 11 personnes au total, toutes de nationalité britannique », qui résidaient tous dans le même chalet, ont été hospitalisées dans la nuit de vendredi à samedi à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, selon la ministre. « Leur état clinique ne présente aucun signe de gravité », a indiqué Agnès Buzyn.

Identifier les personnes en contact

Ces nouveaux cas s’ajoutent aux six relevés jusqu’ici sur le territoire français, et toujours hospitalisés même si la plupart vont mieux. « C’est maintenant une opération importante d’identification des cas contacts qui commencent » pour trouver et informer les personnes ayant eu un contact rapproché avec le ressortissant britannique à l’origine de ces nouveaux cas.

« Pour informer la population locale », une conférence de presse aura lieu à 14heures ce samedi à la préfecture de Haute-Savoie à Annecy et un numéro de téléphone spécifique, le 0800 100 379, a été mis en place pour les personnes concernées par ce « cluster ». Le Premier ministre réunira par ailleurs les ministres concernés à la mi-journée.