Nous rejoindre

Divertissement

LONACI: Double cérémonie de récompense du super gagnant du jeu des 25 ans du PMU et inauguration du hall du siège

Publié

le

JOB
Temps de lecture : < 1 minute

La Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) a tenu, ce vendredi 7 février 2020, la cérémonie de récompense du super lauréat du ‘’jeu conso’’ des 25 ans du PMU et l’inauguration du hall de son siège à Marcory (Abidjan). Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la dynamique du lancement des festivités du cinquantenaire de la LONACI.

Le Directeur Général (DG), Dramane Coulibaly, a eu l’honneur de recevoir ses pairs de l’Association des loteries d’Afrique (ALA), de la World Lotery Association (Association mondiale de loterie) et les partenaires de la LONACI, qui ont procédé à l’inauguration du nouveau hall du siège et à la visite du bureau accueil gagnant rénové.  Après 50 ans, aujourd’hui la LONACI s’impose, selon le DG Dramane Coulibaly, comme un véritable moteur de création de richesses avec un chiffre d’affaires de 300 milliards Fcfa. Il a souligné que le leadership de la LONACI repose sur trois aspects, à savoir la distribution des gains des jeux, la création d’emplois avec un réseau de distribution 10 000 emplois directs et indirects et la réalisation d’œuvres sociales pour la santé et l’éducation.

Cet heureux gagnant avait bénéficié, en amont, avec trois autres lauréats (un meilleur parieur et deux meilleures vendeuses du PMU), d’un voyage tous frais payés à l’hippodrome de Paris Vincennes.

Vos commentaires

Médias

Couper-décaler: Safarel Obiang fait le grand déballage jeudi prochain

Publié

le

@Jean Kelly Kouassi
Temps de lecture : < 1 minute

La star du Couper-décaler, Safarel Obiang, sera jeudi 27 février 2020, l’invité du premier numéro de « Les jeudis de l’Ujocci », une tribune initiée par l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI).

Pour la grande première de la tribune dénommée « Les jeudis de l’UJOCCI», le choix des journalistes culturels, c’est porté sur l’artiste Safarel Obiang. La star montante de la musique ivoirienne partagera, dans l’après-midi du jeudi 27 février 2020, son actualité avec les journalistes culturels au siège de leur faîtière sis à Cocody-Blockhaus.

À travers cette tribune, l’UJOCCI entend jouer le rôle qui est le sien: celui d’«être au cœur de toutes les actualités culturelles du pays ». Cette initiative s’inscrit dans la vision de l’UJOCCI, d’être un acteur clé dans le développement, la promotion et la valorisation des acteurs culturels. ‘’Les jeudis de l’UJOCCI’’, nous explique Philip Kla, président de la faîtière des journalistes culturels de Côte d’Ivoire, vise à donner encore plus de visibilité aux acteurs culturels. Egalement permettre aux acteurs culturels ivoiriens, de s’exprimer sur des sujets de grand intérêt, des sujets d’actualité et aussi d’informer sur des activités culturelles à venir.

Le thème choisi pour ce premier numéro est «Couper-décaler : Les concepts répondent-ils aux attentes des mélomanes ? » Autour de cette question, le lauréat du Primud d’or 2019 se prêtera durant deux heures aux questions des journalistes culturels ivoiriens. L’artiste pourra, à l’occasion, évoquer certains sujets à polémique qui ont jalonné son parcours et sa vie d’artiste. Comme par exemple le concept ‘’Ahoco‘’.

‘’Les jeudis de l’UJOCCI’’ est un rendez-vous bimensuel qui reçoit une sommité de la culture ivoirienne ou internationale. Ce rendez-vous produit par l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire est relayé et couvert par une trentaine de médias.

Vos commentaires
Lire plus

Médias

Joel Nianzou recoit le prix d’excellence de la presse numérique en Côte d’Ivoire

Publié

le

Autre/Joël Nianzou honoré du 3ème prix d'excellence de la presse numérique, par L'Etat de Côte d'Ivoire.
Temps de lecture : < 1 minute

La presse numérique ivoirienne encore honorée cette année, avec le 3ème prix d’excellence 2019, de la << meilleure entreprise de développement des médias>>, décerné à l’emblématique Joël Nianzou, avec sa société de média, EVENTS ASSOCIATED GROUP, ce 20 Février 2020.

L’homme avait il y a trois ans, été distingué à l’international, en Octobre 2017 à Berlin, avec son média GREAT EVENT TV, << N°2 mondial ” Meilleur service OTT pour consommateurs (TV/Media/Bundles).

Il devient ainsi une grande figure de la presse numérique en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde. Son abnégation et autres innovations apportées dans le secteur de la presse numérique lui sont reconnues, à travers cette autre distinction dont il est honoré par L’Etat de Côte d’Ivoire.

 

Franck Zady

Vos commentaires
Lire plus

TV

Gilles Verdez, son talent qui a écoeuré tous les autres chroniqueurs

Publié

le

Temps de lecture : < 1 minute

C’est mardi 18 février que le chroniqueur Gilles Verdez a dévoilé l’un de ses talents cachés. Une révélation qui a écœuré les autres chroniqueurs ainsi que les spectateurs !

Cela fait maintenant 10 ans que l’équipe de Touche pas à mon poste et de Cyril Hanouna ne cesse de faire la une sur la toile. L’émission quotidienne ne cesse de faire le buzz que ce soit positivement ou au contraire, négativement. Ce qui fait la popularité du programme est sans nul doute la diversité de ses chroniqueurs bien que certains soient là depuis très longtemps. On pense notamment aux chroniqueurs tel qu’Isabelle Morini-Bosc, Valérie Bénaïm, Matthieu Delormeau ou même l’ancien journaliste sportif, Gilles Verdez.

Depuis quelques années, le chroniqueur Gilles Verdez fait souvent parler de lui. Et pour cause, sa personnalité pour le moins spéciale a de quoi faire parler d’elle. Effectivement, celui-ci est connu pour souvent pousser des coups de gueule parfois nécessaire et parfois… inutile, de quoi créer de vives tensions dans l’émission.

Ces derniers jours, il faisait le buzz suite à sa déclaration d’amour à sa compagne, Fatou qui lui faisait la tête après qu’il ai embrassé en plein direct, Isabelle Morini-Bosc. Un moment gênant!

 

Free.fr

Vos commentaires
Lire plus

TV

L’animatrice Caroline Flack s’est suicidée, le Royaume-Uni est sous le choc

Publié

le

L'animatrice Carolien Flack, lors du tournage de Love Island, en juillet 2019, Espagne. — ITV/REX/SIPA
Temps de lecture : 2 minutes

Caroline Flack a été retrouvée morte samedi chez elle, à Londres. Elle avait 40 ans.

L’annonce de son décès a créé un choc outre-Manche. Elle avait présenté les versions locales des très populaires Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! ou du télécrochet X Factor. Signe de son capital sympathie auprès du public, elle avait remporté le Danse avec les stars britannique en 2014.

Depuis samedi, en même temps que les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux, les messages pointant du doigt la presse people abondent.

Déboires judiciaires

Caroline Flack, dont la carrière télévisuelle a débuté il y a une quinzaine d’années, a été dans le radar des tabloïds à plusieurs reprises. Ses relations sentimentales avec le prince Harry – une brève histoire en 2009 – et le chanteur Harry Styles, avaient fait les choux gras des tabloïds.

Ces journaux sensationnalistes ne l’ont pas davantage épargnée, lorsque, en décembre, elle a été accusée d’avoir agressé son compagnon, le tennisman Lewis Burton. Lors d’une première comparution, elle avait plaidé non coupable. Bien que son petit ami ait demandé l’abandon des poursuites, l’affaire devait être jugée au tribunal le 4 mars. Ces déboires judiciaires ont coûté à Caroline Flack son poste d’animatrice de la très suivie émission de téléréalité Love Island.

« Je connais peu de choses de Caroline Flack. Mais j’en sais assez pour constater l’effarante hypocrisie et la manière dont certains réécrivent leurs points de vue et les événements sur Twitter ce soir », a tweeté samedi le journaliste et écrivain Alastair Campbell, ex-directeur de la communication de Tony Blair.

Articles supprimés

Le Guardian écrit que des tabloïds ont dépublié des articles négatifs sur Caroline Flack mis en ligne avant sa mort. Le Sun, par exemple, a supprimé une publication mettant en avant une carte de Saint Valentin satirique représentant une caricature de l’animatrice accompagnée du message « I’ll fucking lamp you ». Un jeu de mots autour du mot « lamp », faisant référence à la lampe avec laquelle elle aurait frappé Lewis Burton – ce dernier avait démenti l’information par la suite- et au sens argotique du terme, synonyme de « tabasser ».

20minutes

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu