Nous rejoindre

Football

Tensions entre Salah et Mané : El Hadji Diouf se prononce et prend tout le monde à contre-pied

Publié

le

Autre
Temps de lecture : < 1 minute

La grosse colère de Sadio Mané a recemment fait le tour de la toile et autres médias. Depuis lors, plusieurs consultants et amateurs du ballon rond sont sortis de leurs reserves, pour sermoner Mohamed Salah. 

Interrogé à son tour sur l’affaire, le double Ballon d’Or Africain, El Hadji Diouf, prend le contre-pied de tout le monde et tente d’associer les deux footballeurs. Pour lui, aucun des deux ne peut aller sans l’autre.
« L’un ne peut pas aller sans l’autre. Le pied gauche, c’est Salah, et le pied droit c’est Mané. Sadio a besoin de Salah, tout comme Salah a besoin de Sadio. Ils ont les mêmes qualités : rapidité d’exécution et adresse dans le dernier geste. Salah est peut-être un peu plus adroit devant les buts car il fournit moins d’efforts défensifs que Mané, mais j’insiste : l’un ne marche pas sans l’autre », lance la star de la génération 2002.
« Ce sont deux magnifiques portes-drapeaux du football africain. Nous sommes très fiers d’eux », ajoute El Hadji Diouf. Des déclarations dans le but de calmer les supporters, qui ne cessent de comparer les deux joueurs, surtout après la colère du Sénégalais de Liverpool qui, selon certaines indiscrétions, serait le fait de l’égoïsme dans le jeu de Mohamed Salah, qui avait refusé, lors de leur match du samedi 07 septembre 2019 dernier, de faire une passe décisive à Sadio Mané.

Olivier Gbadié

Vos commentaires

Football

Neymar: “Le club a eu peur et ça retombe sur moi”

Publié

le

Temps de lecture : 2 minutes

Le PSG est à nouveau dans la tourmente. En plus de sa défaite à Dortmund, le club parisien doit faire face à de nouvelles querelles internes. Dans les coulisses du Signal Iduna Park, Neymar a totalement remis en question la gestion du club parisien par rapport à sa blessure.

“C’est difficile de rester quatre matches sans jouer”, a expliqué Neymar au micro de RMC Sport. “Ce n’est pas mon choix, c’est le club qui a pris la décision, les médecins. On a beaucoup parlé. Moi, je n’ai pas aimé. Je voulais jouer, je me sentais bien. Le club a eu peur et ça retombe sur moi” a encore  lancé lance le numéro 10, auteur du seul but parisien lors de la défaite à Dortmund 2-1 lors du 8e de finale aller de Ligue des champions.

“Je comprends la crainte que le club souffre, car en deux ans je me suis retrouvé hors des huitièmes de finale”, a précisé le Brésilien blessé aux côtes ces dernières semaines.

“Je respecte les décisions, mais ça ne peut pas être ainsi, car le joueur finit par souffrir. C’était très difficile de jouer un match comme celui-ci, intense, 90 minutes sans s’arrêter. C’est différent. Si j’étais en meilleur état, j’aurais certainement fait un meilleur match” affirme encore Neymar qui a “manqué de rythme” selon son entraîneur Thomas Tuchel.

Quatre échéances avant le match retour

Pour rappel, le Brésilien n’avait plus foulé les pelouses depuis PSG-Montpellier le 1er février dernier au Parc des Princes. Touché aux côtes, il a été ensuite préservé jusqu’à ce 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Neymar aura néanmoins la temps de corriger le tir et de retrouver son niveau d’ici le 11 mars prochain, date du match retour au Parc des Princes. La star parisienne pourra compter sur quatre échéances avant d’affronter Dortmund. Le PSG affrontera Bordeaux, Dijon, Strasbourg  en championnat et l’OL en Coupe de France.

Teleclub

Vos commentaires
Lire plus

A la Une

Haaland, c’est totalement fou !

Publié

le

Par

@onvoitout.com
Temps de lecture : 2 minutes

Erling Braut Haaland a livré une nouvelle prestation dantesque face au PSG, signant les deux buts du Borussia Dortmund et quelques autres coups d’éclat totalement bluffants.

6’64. Le chiffre donne le tournis. C’est le temps, selon Sky Italia, mis par Erling Braut Haaland pour parcourir 60 mètres lors d’une contre-attaque menée à la vitesse de l’éclair par le Borussia Dortmund dans les premières minutes de la rencontre.

Un temps vertigineux quand on le compare au record du monde de la spécialité, propriété de l’Américain Christian Coleman en 6’34. Et si la contre-attaque n’a pas abouti, Jadon Sancho gâchant le surnombre numérique des Marsupiaux, le ton de la soirée était donné.

Le buteur norvégien a en effet livré une prestation de haute-volée, faisant autant étalage de son aisance technique que de sa force physique comme lorsqu’il a bougé à l’épaule Presnel Kimpembe dans un duel à l’entrée de la surface.

Malgré le choix de Thomas Tuchel de renforcer sa charnière centrale, les défenseurs parisiens ont passé une soirée des plus difficiles à l’image d’un Thiago Silva mis au supplice par le jeune phénomène.

Et si la défense du PSG a résisté durant plus d’une heure, le travail de sape d’Erling Braut Haaland a fini par payer, une première fois grâce à un but inscrit en renard des surfaces puis une seconde fois grâce à une incroyable frappe de balle des 25 mètres en lucarne.

Un doublé qui a permis au Borussia de l’emporter 2-1 et qui s’ajoute aux huit buts inscrits avec Salzbourg lors de la phase de poules, permettant au natif de Leeds de rejoindre Robert Lewandowski en tête du classement des buteurs de la Ligue des champions.

Dix buts inscrits en seulement sept matches synonymes d’un nouveau record pour le Norvégien, qui rejoint en effet Sadio Mané et Roberto Firmino pour le titre d’attaquant de plus prolifique en Ligue des champions lors de sa première saison dans la compétition. Et on en est qu’en huitièmes de finale.

 

sports.fr

Vos commentaires
Lire plus

Football

Dortmund/PSG (2-1) : les Parisiens qualifiés malgré tout !

Publié

le

Temps de lecture : < 1 minute

Ce soir, face à l’equipe de Dortmund, nous n’avons pas reconnu le PSG.

En effet, dès la huitième de finale, les Parisiens se sont très logiquement inclinés 2-1 après avoir été dominés durant la majeure partie du match.

Le but de Neymar sur une percée de Mbappé qui a ramené Paris dans le match, n’est pas suffisant pour une victoire du PSG.

Cette défaite bien que méritée n’empêche pas les parisiens de continuer l’aventure dans cette league des champions.

Vos commentaires
Lire plus

A la Une

Mercato : le Réal Madrid vise un joueur Béninois

Publié

le

Par

@onvoitout.com
Temps de lecture : < 1 minute

Depuis un moment le Réal Madrid souhaiterait recruter le Bénino-ghanéen, Mohammed Salisu.

Élément essentiel de Valladolid depuis le début de la saison, Mohammed Salisu est l’une des révélations de la Liga. 3e joueur le plus utilisé du club espagnol et avec ses capacités défensives et techniques (un seul carton jaune en 23 matches pour un défenseur central), le Bénino-ghanéen impressionne. A tel point que les grosses écuries commencent à s’intéresser à son profil. C’est le cas du Réal Madrid, qui aurait coché son nom pour le prochain mercato estival.

Comme chaque saison les recruteurs du Réal Madrid scrutent les championnats à la recherche de joueurs capables d’amener leur pierre à l’édifice du Réal Madrid. Cette saison, c’est Mohammed Salisu qui semble leur avoir tapé à l’œil. Très propre défensivement et surtout technique, le défenseur central bénino-ghanéen de 20 ans plait beaucoup au Réal Madrid. Selon les informations du journal AS, très proche du club madrilène, les dirigeants souhaiteraient le recruter la saison prochaine.

Selon le média susmentionné, le Réal Madrid n’est pas la seule équipe intéressée par le défenseur du club de Ronaldo Nazario. En effet, Manchester United, tout comme l’Atletico de Madrid, Valencia, Getafe et Everton ont coché le nom du joueur et sont prêts à se battre pour lui dès l’ouverture du marché estival, en juin prochain.

Il faut noter que le joueur n’a toujours pas encore choisi le pays avec qui il va jouer. Mais il a le choix entre le Bénin, le Ghana et bientôt l’Espagne.

Source: onvoitout.com

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu