Nous rejoindre

Gastronomie

3ème édition festival Anompê : Bouffe et show étaient au rendez-vous !

Publié

le

La commissaire générale du festival Anompê entourée de personnalités
Temps de lecture : 2 minutes

La population du District d’Abidjan n’a pas boudé son plaisir à effectuer nombreux le déplacement du Palais de la culture de Treichville durant les trois jours (Du 09 au 11 août) pour participer à la 3ème édition du festival Anompê. Et les festivaliers n’ont pas vraiment eu tord à venir massivement. Dans la mesure où les ingrédients au menu de ce festival culinaire étaient trop alléchants. Un tel événement gastronomique  qui met en exergue la diététique dans nos plats méritait le déplacement.

La commissaire générale, Hortense Zagbayou Bekouan a réussi  à juste titre l’édition 2019 du festival Anompê. A l’ouverture de ce festival le vendredi 09 août dernier, plusieurs personnalités à savoir la représentante pays de l’UNESCO, Anne Lemaistre, le chef Nanan Anoh 2 d’Aniassué, le représentant du Ministre de la culture et de la francophonie, Soro Donissogoh et celui du Ministère du tourisme, Sié Coulibaly ont marqué une empreinte importante à ce rendez-vous culinaire. Parade des différents participants dans une ambiance festive et visite des différentes stands ont mis de la chaleur sur l’esplanade du Palais de la culture de Treichville. La commissaire générale était visiblement satisfaite de la réussite de la 3ème édition du festival Anompê. ‘’C’était un moment agréable que nous avons passé ensemble avec les enfants de la pouponnière de Dabou à qui nous avons donné des vivres et des non-vivres et partagé de la nourriture avec eux. Cela a été une réussite avec l’apport de nos nombreux partenaires’’, souligne-t-elle.

L’UNESCO qui a apporté un appui financier à Anompê festival a réitéré son engagement  à toujours aider la commissaire générale. ‘’L’UNESCO se réjouit de ce festival qui valorise le patrimoine culturel et gastronomique de la Côte d’Ivoire. Et nous nous réjouissons également du choix du thème qui est : ‘’Gastronomique et alliance interethnique, vecteur identitaire et source de cohésion sociale’’ et qui cadre parfaitement avec les objectifs de l’UNESCO’’, se réjouit Anne Lemaistre.

A la fin du festival Anompê le dimanche 11 août dernier, le groupe Zouglou Makers a fait le show avec tous les participants qui ont véritablement ‘’libéré’’ en Zouglou. Mais bien avant la clôture, le forum d’échanges, instant de sensibilisation, prévention du cancer et du col de l’utérus et le concours culinaire avec beaucoup de lauréates ont donné de l’éclat à la 3ème édition du festival Anompê. Vive la 4ème édition 2020 !

Patrick Bouyé

Vos commentaires

Gastronomie

Festival Anompê 3 : Le compte à rebours a démarré

Publié

le

La commissaire générale du festival Anompê entourée de personnalités
Temps de lecture : 2 minutes

Le compte à rebours de la 3ème édition du festival Anompê a commencé.  La commissaire générale, Hortense Zagbayou Bekouan est actuellement entrain de mettre les petits plats dans les grands pour la réussite de cet événement culinaire qui se déroulera du 09 au 11 août au Palais de la culture de Treichville. Avec son commando, l’heure n’est plus au repos.

Récemment dans les locaux du bureau UNESCO Abidjan au Deux-Plateaux 7ème Tranche, le lancement officielle de l’édition 2019 du festival Anompê a été dévoilé. L’Association Awalet Arts et Culture qui pilote la cérémonie a présenté devant un parterre de personnalités les grandes articulations de la fête de la gastronomique diététique. Forum d’échanges, instant de sensibilisation et prévention du cancer et du col de l’utérus seront les points d’honneur ce rendez-vous gastronomique. Sans oublier les espaces culinaires, enfants et des exposition-ventes et prestation d’artistes modernes et tradi-modernes. Cette année, c’est le groupe Zouglou Makers qui va faire le show avec les nombreux festivaliers qui feront le déplacement de l’espace lagunaire du Palais de la culture Bernard B. Dadié de Treichville. Un concours culinaire qui fait partie de l’une des innovations de l’édition 2019 du Festival Anompê sera organisé.

Par ailleurs, une semaine avant l’événement proprement dit, des actions sociales seront menées à la pouponnière de Dabou où vivres et non-vivres vont être distribués. Véritable plateforme de promotion des mets authentiques du terroir, cette rencontre sera également l’occasion de célébrer la cohésion sociale et le bien-être des populations à travers la consommation bio. Raison pour laquelle le thème de cette année est baptisé ‘’Gastronomique et alliance interethnique, vecteur identitaire et source de cohésion sociale’’.

Visiblement prête pour célébrer la fête de la gastronomie, la commissaire générale invite massivement la population ivoirienne et surtout du District d’Abidjan à investir le Palais de la culture de Treichville. ‘’Anompê, c’est la santé dans nos assiettes. C’est également un voyage diététique, gastronomique et artisanal de la Côte d’Ivoire. Le festival est aussi un projet de l’autonomisation des femmes. Pour la présente édition, nous attendons environ 5000 festivaliers’’, souligne-t-elle.

Patrick Bouyé

Vos commentaires
Lire plus

Gastronomie

3ème édition du festival Anompê : Gastronomie et diététique au rendez-vous !

Publié

le

Temps de lecture : 2 minutes

Plusieurs festivals culinaires ne cessent d’avoir pignon sur rue en Côte d’Ivoire. Les uns comme les autres mettent en avant plusieurs cultures de chez nous. Depuis 2017, un nouveau festival essaye de s’imposer dans l’esprit de la population ivoirienne. Il s’agit  du Festival Anompê qui sera à sa 3ème édition du 9 au 11 août prochain au Palais de la culture Bernard B. Dadié.

Anompê vient de l’ethnie Bron du nord-est de la Côte d’Ivoire. Cela veut dire ce qui est  délicieux dans la bouche et savoir apprécier la bonne gastronomie. Ainsi depuis 2017, l’association Awalet Arts et Culture d’Hortense Zagbayou Bekouan, a eu l’ingénieuse idée de mettre en place un festival gastronomique dénommé Anompê Festival. Mais la particularité de cette plateforme culinaire est axée sur la diététique. Parce qu’il ne faut pas manger n’importe quelle nourriture. La santé des festivaliers passe avant tout.

En deux éditions, le Festival Anompê a eu un réel intérêt et engouement auprès de la population ivoirienne. La commissaire générale du festival et par ailleurs directrice du Centre d’Action Culturelle d’Abobo (CACAb), remet le couvert pour 2019. Ce grand rendez-vous gastronomique et diététique va se dérouler du 9 au 11 août prochain à l’espace lagunaire du Palais de la culture Bernard B. Dadié.

Pour la 3ème édition, c’est le thème : ‘’Gastronomique et alliance interethnique, vecteur identitaire et source de cohésion sociale’’, qui a été choisi pour vivre et apprécier pendant trois jours de la nourriture et la boisson authentique. Tous ces aliments vont provenir des différentes régions de la Côte d’Ivoire.

Ce sera l’occasion de rencontre, de brassage de communautés et de culture. Comme les précédentes éditions, un pays de la sous-région sera l’invité d’honneur. Prestation d’artistes modernes et tradi-modernes, forum d’échanges, instant de sensibilisation et prévention du cancer et du col de l’utérus vont marquer ce festival. Sans oublier les espaces gastronomiques, enfants et des exposition-ventes. Deux innovations de taille à savoir un concours culinaire et le volet social avec des dons vont accompagner l’édition 2019 du Festival Anompê.

Patrick Bouyé

 

Vos commentaires
Lire plus

Gastronomie

La tendance du sans gluten s’empare du salon de la pâtisserie de Paris

Publié

le

Photo : Sf Forma
Temps de lecture : 1 minute

Avis aux amateurs ! La deuxième édition du salon de la pâtisserie, c’est jusqu’à demain, lundi 17 juin, à la porte de Versailles à Paris. Et, il y en a pour tous les goûts, pour toutes les sensibilités… Quelles sont les nouvelles tendances ?

Par exemple, voici des choux à la crème des plus classiques, et pourtant, ils constituent l’une des nouvelles tendances de ce salon. Leurs particularités : ils sont sans gluten.

De quoi faire profiter des joies de la pâtisserie aux estomacs les plus fragiles… Seul bémol : leur prix, un peu plus élevé…

Autre tendance de ce salon qui rassemble près de 35.000 visiteurs: le retour aux produits naturels. Du plaisir pour des consommateurs avertis et de plus en plus exigeants.

 

Source : CNews.fr

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu