Nous rejoindre

Médias

Camille Combal dévoile enfin les raisons de son départ de C8

Publié

le

Camille Combal/ TF1
Temps de lecture : < 1 minute

Le lundi 27 janvier dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna s’est fait interviewer par son invité Jean-Jacques Bourdin. Un entretien vérité lors duquel il a expliqué la raison du départ de Camille Combal sur TF1.

En avril 2018, Camille Combal annonçait son intention de quitter Touche pas à mon poste. Et c’est, au premier abord, une incompatibilité professionnelle qui semblait être à l’origine de son départ : « C’est ma sixième année de TPMP. Je pense qu’il faut se renouveler et faire de nouvelles choses. J’aurais aimé grandir dans l’émission. C’est ce qui devait arriver cette année. […] Malheureusement, ça ne s’est pas fait » expliquait-il à Puremédias. Si à l’époque, Camille Combal ignorait encore tout de l’avenir qui l’attendait, c’est finalement chez TF1 que l’étoile montante de C8 finissait par atterrir. Aujourd’hui à la tête d’émissions telles que Danse avec les starsou encore Mask Singer, il n’a pas à regretter son choix.

Un gros chèque

Voir son poulain partir n’a néanmoins pas laissé de marbre Cyril Hanouna. L’animateur de Touche pas à mon poste a d’ailleurs profité de la présence de Jean-Jacques Bourdon, son invité de ce lundi 27 janvier, pour reproduire la mythique interview du journaliste sur RMC et révéler, sans filtre, la véritable raison du départ de Camille Combal : « L’argent. Je ne suis pas TF1, a indiqué Cyril Hanouna. Je crois qu’il avait un rêve, c’était d’aller à TF1. J’aurais aimé qu’il reste avec nous. On lui a fait des belles propositions ». Malgré la présence de l’animateur de la Matinale de Virgin Radio chez son pire ennemi, le trublion de C8 n’exclut pas de retrouver son ex-acolyte : « Peut-être qu’un jour on le rejoindra. Mais pas à TF1, à côté ». Une séquence à retrouver sans plus attendre dans notre vidéo.

Voici.fr

Vos commentaires

Médias

Couper-décaler: Safarel Obiang fait le grand déballage jeudi prochain

Publié

le

@Jean Kelly Kouassi
Temps de lecture : < 1 minute

La star du Couper-décaler, Safarel Obiang, sera jeudi 27 février 2020, l’invité du premier numéro de « Les jeudis de l’Ujocci », une tribune initiée par l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI).

Pour la grande première de la tribune dénommée « Les jeudis de l’UJOCCI», le choix des journalistes culturels, c’est porté sur l’artiste Safarel Obiang. La star montante de la musique ivoirienne partagera, dans l’après-midi du jeudi 27 février 2020, son actualité avec les journalistes culturels au siège de leur faîtière sis à Cocody-Blockhaus.

À travers cette tribune, l’UJOCCI entend jouer le rôle qui est le sien: celui d’«être au cœur de toutes les actualités culturelles du pays ». Cette initiative s’inscrit dans la vision de l’UJOCCI, d’être un acteur clé dans le développement, la promotion et la valorisation des acteurs culturels. ‘’Les jeudis de l’UJOCCI’’, nous explique Philip Kla, président de la faîtière des journalistes culturels de Côte d’Ivoire, vise à donner encore plus de visibilité aux acteurs culturels. Egalement permettre aux acteurs culturels ivoiriens, de s’exprimer sur des sujets de grand intérêt, des sujets d’actualité et aussi d’informer sur des activités culturelles à venir.

Le thème choisi pour ce premier numéro est «Couper-décaler : Les concepts répondent-ils aux attentes des mélomanes ? » Autour de cette question, le lauréat du Primud d’or 2019 se prêtera durant deux heures aux questions des journalistes culturels ivoiriens. L’artiste pourra, à l’occasion, évoquer certains sujets à polémique qui ont jalonné son parcours et sa vie d’artiste. Comme par exemple le concept ‘’Ahoco‘’.

‘’Les jeudis de l’UJOCCI’’ est un rendez-vous bimensuel qui reçoit une sommité de la culture ivoirienne ou internationale. Ce rendez-vous produit par l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire est relayé et couvert par une trentaine de médias.

Vos commentaires
Lire plus

Médias

Joel Nianzou recoit le prix d’excellence de la presse numérique en Côte d’Ivoire

Publié

le

Autre/Joël Nianzou honoré du 3ème prix d'excellence de la presse numérique, par L'Etat de Côte d'Ivoire.
Temps de lecture : < 1 minute

La presse numérique ivoirienne encore honorée cette année, avec le 3ème prix d’excellence 2019, de la << meilleure entreprise de développement des médias>>, décerné à l’emblématique Joël Nianzou, avec sa société de média, EVENTS ASSOCIATED GROUP, ce 20 Février 2020.

L’homme avait il y a trois ans, été distingué à l’international, en Octobre 2017 à Berlin, avec son média GREAT EVENT TV, << N°2 mondial ” Meilleur service OTT pour consommateurs (TV/Media/Bundles).

Il devient ainsi une grande figure de la presse numérique en Côte d’Ivoire, en Afrique et dans le monde. Son abnégation et autres innovations apportées dans le secteur de la presse numérique lui sont reconnues, à travers cette autre distinction dont il est honoré par L’Etat de Côte d’Ivoire.

 

Franck Zady

Vos commentaires
Lire plus

Médias

TPMP : qui est Fanny Neguesha, la nouvelle recrue de Cyril Hanouna ?

Publié

le

© @Instagramfanny.neguesha
Temps de lecture : 2 minutes

Vendredi 7 février, Benjamin Castaldi a présenté une nouvelle chroniqueuse dans “Touche pas à mon poste” sur C8. Il s’agit de Fanny Neguesha. Pour sa première dans l’émission, elle a été invitée à réagir à différents sujets, notamment au reportage consacré à la chirurgie esthétique et diffusé la veille sur France 2. Qui est-elle ? Non Stop People vous dit tout.

Chaque vendredi, Benjamin Castaldi est aux commandes de “Touche pas à mon poste” sur C8. Le 7 février dernier, l’ancien animateur de “Secret Story” a retrouvé sa bande de chroniqueurs composée de Danielle Moreau, Magali Berdah ou encore de Fransceca Antoniotti. Il a également présenté “une petite nouvelle”, Fanny Neguesha. Après avoir donné son avis sur l’émission “Mariés au premier regard” diffusée une fois par semaine sur M6, la jeune femme a été invitée à réagir sur le documentaire consacré à la chirurgie esthétique et diffusé la veille sur France 2 dans “Envoyé Spécial”. Pour cela, elle a commenté la transformation physique d’une candidate de télé-réalité, à savoir Aurélie Dotremont.

“Elle était très jolie à la base. Avec le temps et les réseaux sociaux, elle s’est trouvé des problèmes qu’elle n’avait pas. Ça devient une obsession pour elle et ce n’est plus quelque chose de naturel. Il faut savoir avoir des limites”, a-t-elle confié. La concernant, Fanny Neguesha a révélé avoir eu recours à une augmentation mammaire et s’être fait refaire les dents.

Maman d’un petit garçon

Qui est Fanny Neguesha ? Originaire de Belgique, elle est mannequin, chanteuse et influenceuse. Son compte Instagram est suivi par plus de 860 000 personnes. Elle a également officié sur Trace TV, chaîne où “elle livrait, entre autres, ses exercices de fitness”, a précisé Télé Star.

Côté coeur, elle file le parfait amour avec Mario Lemina, footballeur à l’Olympique de Marseille. Ils sont les heureux parents d’un petit garçon prénommé Isaiah-King né en 2018. Tout au long de sa grossesse, la jeune femme avait partagé sur Instagram des photos de son baby bump (voir ci-dessous). Avant de rencontrer Mario Lemina, Fanny Neguesha, aujourd’hui âgée de 29 ans, a été en couple avec le joueur de football italien Mario Balotelli. Leur séparation remonte à 2014.

MSN

Vos commentaires
Lire plus

Médias

Télésud désormais une propriété du groupe L’Anecdote du camerounais Jean-Pierre Amougou Belinga

Publié

le

En difficulté financière, la télévision panafricaine Télésud est ... mediatudecmr.com
Temps de lecture : < 1 minute

« Il est porté à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’au terme d’une audience qui s’est tenue ce mardi 11 février 2020 au Tribunal de Commerce de Paris, la société VISION 4 TELEVISION SA a repris les actifs et les droits de la chaîne de télévision panafricaine TELESUD dont les  studios se trouvent dans l’immeuble historique du 15, rue Cognac Jay dans le 7ème arrondissement de Paris », annonce un communiqué signé par Gérard Fohlen-Weill (cabinet d’avocats Cahn Wilson) et Jean Pierre Amougou.

Le groupe L’Anecdote qui rachète ainsi cette chaîne de télévision panafricaine se compose déjà d’une chaîne de télévision, une radio, un hebdomadaire et un magazine, de Vision 4 Centrafrique. Le rachat de TELESUD par le camerounais Jean Pierre Amougou Belinga est une  véritable bouffée d’oxygène pour ce média qui traversait depuis de nombreuses années, des difficultés financières.

Chaîne thématique d’information en continu de référence panafricaine et internationale, Télésud était une chaîne de télévision généraliste africaine fondée en 1998 et basée à Paris. Télésud émettait depuis l’ancien siège de TF1, 15 rue Cognacq-Jay, Paris 7ᵉ, à destination de l’Afrique francophone, via Canal Africa et les réseaux câblés en France, ainsi qu’en Europe par le satellite Hotbird.

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu