Nous rejoindre

Cinéma

Ce que Charlize Theron a enduré pour être à ce point méconnaissable

Publié

le

Charlize Theron / @Google
Temps de lecture : 2 minutes

Charlize Theron n’a pas volé sa nomination aux Oscars. Dans «Scandale», au cinéma mercredi, elle interprète la journaliste Megyn Kelly et lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Il est difficile de reconnaître l’actrice sud-africaine dans le film. Elle doit cette incroyable transformation physique à Kazu Hiro, un maquilleur spécialisé dans les effets spéciaux.

Dans un post sur Instagram, il a dévoilé la prothèse qu’il a imprimée grâce à une imprimante 3D. En l’insérant dans son nez, Charlize faisait paraître ses narines plus larges et ça modifie son visage. Kazu Hiro a aussi créé des morceaux de mâchoire pour rendre celle de Charlize plus carrée, il lui a fait un nouveau menton et il a modifié sa bouche aussi grâce à des prothèses.

Le maquillage était complexe. «Sa peau est lisse et translucide», a raconté Hiro. L’application du maquillage sur les prothèses était compliqué: «On voit tout de suite si ce n’est pas bien appliqué. Charlize Theron est courageuse d’avoir accepté tout ça. La plupart des actrices n’aiment pas avoir des trucs collés sur leur visage et devenir des personnes complètements différentes.»

Les prothèses collées sur les paupières de Charlize Theron étaient particulièrement difficiles à entretenir tout au long du tournage. «On ne devait pas blesser la peau de Charlize en mettant trop de colle. Parce qu’elle n’aurait pas pu tourner le lendemain. Et on ne pouvait pas se permettre ça.»

Charlize Theron nous confiait, quand nous l’avons rencontrée à Los Angeles, qu’elle voulait que les spectateurs l’oublient en regardant le film. «Je ne voulais pas qu’on se dise que c’était Charlize Theron qui joue Megyn Kelly. Je voulais faire toutes les recherches, tout le travail sur la voix, tout assimiler pour que je puisse juste être Megyn sur le tournage et à l’écran. J’avais besoin de ne pas me reconnaître dans le miroir. J’avais besoin que sa voix sorte du visage de Megyn Kelly.»

Une façon peut-être d’oublier l’aversion qu’elle ressentait pour son personnage? Megyn Kelly a, par exemple, perdu sa place de présentatrice de l’émission télévisée Today en 2018 pour avoir défendu le blackface. «Au début, j’ai eu du mal à l’interpréter», admet Charlize.

«Il y avait beaucoup de choses émotionnelles personnelles avec lesquelles je me débattais et Jay Roach, le réalisateur, a été très utile. Il m’a dit de me calmer. Il m’a rappelé que c’était une année dans sa vie. Qu’il fallait compartimenter les choses.»

«Megyn est une partie importante de ce qui est devenu un moment important de l’histoire. Ça n’annule pas tout ce qu’elle a dit ou fait ou comment je me sens à propos ça. Mais en prenant la décision qu’elle a prise, elle a fait partie de quelque chose de remarquable. Quand vous voyez la puissance du message même à travers les yeux de quelqu’un que vous n’aimez pas, quelqu’un qui vous met parfois en colère, ça veut dire qu’il y a quelque chose de très vrai et de très important à raconter.»

Source : 7sur7.be

Vos commentaires

Cinéma

Deux acteurs de«Riverdale » quittent la série

Publié

le

Par

@onvoitout.com
Temps de lecture : < 1 minute

«Riverdale» perd deux des acteurs de son casting originel. Skeet Ulrich, alias FP Jones, et Marisol Nichols, qui jouait le rôle d’Hermione Jones, vont quitter la série, a confirmé le magazine américain People.

«je suis incroyablement reconnaissant d’avoir noué de telles amitiés au sein de ‘Riverdale’, et ça va me manquer de ne plus voir tout le monde au quotidien», a déclaré Skeet Ulrich dans une déclaration à TVLine.

«Je suis fier d’avoir fait partie d’un groupe de personnes aussi talentueuses, devant la caméra et derrière. Mais j’ai décidé qu’il est temps pour moi de passer à autre chose et d’explorer d’autres possibilités créatives». L’acteur de 50 ans joue le rôle de FP Jones, le père de Jughead Jones (Cole Sprouse) depuis le début de la série en 2017.

Marisol Nichols, qui jouait la mère de Veronica Lodge (Camila Mendes) et l’épouse de Hiram Lodge (Mark Consuelos), quitte également la série. «J’ai passé un moment incroyable à donner vie à Hermione Lodge et à travailler avec mon incroyable casting, qui est devenu une famille», a déclaré l’actrice de 46 ans à TVLine.

«Nous avons passé tant de merveilleux moments ensemble, pendant les hauts et les bas de la série. Nous avons vraiment les meilleurs fans de tous les temps. J’attends avec impatience le prochain chapitre de ma vie et j’ai hâte de découvrir ce que me réserve l’avenir».

 

onvoitout.com

Vos commentaires
Lire plus

Cinéma

Donald Trump dézingue Brad Pitt : “C’est un petit prétentieux”

Publié

le

Par

© BestImage
Temps de lecture : < 1 minute

Le film “Parasite” et Brad Pitt en ont pris pour leur grade. Lors d’un meeting jeudi 20 février 2020, Donald Trump s’en est pris au film sud-coréen et à l’acteur américain, qui l’avait taclé en premier lors de son discours aux Oscars.

Donald Trump a décidément tout Hollywood dans le viseur. Jeudi soir, alors qu’il donnait un meeting dans le cadre de sa campagne présidentielle, l’homme politique de 73 ans a tout simplement dézingué le film Parasite (Bong Joon Ho) et Brad Pitt pour leurs victoires aux Oscars. “Le gagnant est un film de Corée du Sud. Comment ça se fait ? On a assez de problèmes comme ça avec la Corée du Sud, avec le commerce. Et après tout ça on leur donne le prix du film de l’année ?“, s’est-il insurgé, comme on peut le voir sur plusieurs vidéos publiées par des médias américains.

Le pire dans tout ça, c’est que Donald Trump n’a même pas regardé Parasite. “Est-ce qu’il était bon ? Je ne sais pas“, lâche-t-il, en réclamant le retour du classique Autant en emporte le vent, qui avait remporté la statuette du meilleur film en 1939. Le distributeur américain du film, Neon, a réagi avec beaucoup d’humour sur les réseaux sociaux. “C’est compréhensible. Il ne sait pas lire“, a-t-il tweeté. Après le triomphe de Parasite aux Oscars, de nombreux américains s’étaient plaints de devoir lire les sous-titres, le film étant intégralement en coréen et sous-titré.

 

Purepeople.com

Vos commentaires
Lire plus

Cinéma

Robert Pattinson : l’odeur corporelle de l’acteur rappelle l’enfance

Publié

le

source: Bénin24Tv
Temps de lecture : < 1 minute

Même lorsque qu’elles sont l’égérie choisie par une grande maison pour incarner un parfum, certaines célébrités restent attachées à leur odeur naturelle. C’est le cas de Robert Pattinson qui a comparé son odeur à celle d’une boîte de Crayola, ces crayons de couleurs confectionnés à partir de cire.

«Beaucoup de gens me disent que je sens la craie de cire. Comme si j’étais embaumé», a déclaré l’acteur lors d’un entretien accordé à Allure.

Renifler Robert Pattinson, ce serait donc l’assurance de replonger en enfance à travers cette odeur cireuse si particulière.

Paradoxalement, Robert Pattinson admet volontiers que, tout en étant le visage de Dior Homme , il porte très peu de parfum. «Je ne porte quasiment jamais de parfum. Si j’en porte, je trouve que ça domine trop», a ajouté l’acteur qui portera bientôt le costume de Batman.

Vos commentaires
Lire plus

Cinéma

Tina Glamour amoureuse d’un jeune homme moins âgé qu’elle dans « Les larmes de l’amour »

Publié

le

TINA GLAMOUR SE LANCE DANS LE CINÉMA » Magazine 100%Culture 100pour100culture.com
Temps de lecture : 2 minutes

Les projecteurs de nouveaux braqués sur Valentine Logbo alias Tina Glamour, mère d’Arafat DJ. L’actrice-chanteuse, va sublimer le petit écran des ivoiriens dans un film romantique sensationnel.

 

Après avoir joué en 2002 dans le film réalisé par Sidiki Bakaba “La roue libre”, Tina Glamour, people ivoirienne très controversée, annonce la diffusion prochaine sur la chaîne de télévisons A+ Ivoire du film “Les Larmes de l’amour’’ dans lequel elle tient le rôle principal.

Come-back de la “Madonna”  ivoirienne

La grand-mère de  Mael, Ezekiel, Owen, Rafna et Lachoina Houon, l’a annoncé fièrement ce vendredi 21 février sur sa page Facebook, avec les moindres détails. ‘’Diffusion « LES LARMES DE L’AMOUR » sur A+ IVOIRE (Canal 31 du bouquet Canal Sat ) – A partir du 26 Février au 29 Mars 2020-Du Lundi au Vendredi – Heure : 15h 25. Rediffusion : Du Lundi au Vendredi – Heure : 18h 30 et 22h 30’’, pouvait-on lire sur son mur.

Dans ce film,  la “Madonna” de la musique ivoirienne joue le rôle d’une artiste chanteuse amoureuse d’un jeune homme moins âgé qu’elle. Une intrigue qui sera fortement critiquée par  ses fans et son entourage.

Une fiction certes, mais le rôle est vraisemblable au vécu de la chanteuse ivoirienne au style de danse sensuel, érotique voire vulgaire. Connue pour ses escapades parfois osées, Tina Glamour ou Tina Spencer, âgée aujourd’hui de 55 ans, a longtemps été invectivée pour ses liaisons amoureuses avec des jeunes hommes parfois moins âgés qu’elle.

Tourner définitivement la page noire

Très présente dans le quotidien et dans le cœur des ivoiriens depuis la mort de son fils, le 12 aout 2019, la mère de Beerus sama a fini par gagner l’assentiment de ses compatriotes, notamment auprès de la veuve de Dj Arafat, Carmen Sama. Laquelle s’est beaucoup rapprochée de Tina Glamour ces derniers mois.

La bru a même offert un scintillant sac à main à sa belle-mère qui l’a fièrement présenté aux internautes, à l’occasion de la dernière fête de la Saint Valentin.

“Les Larmes de l’amour’’ Vient à point nommé, redorer le blason d’un amour vrai entre le public ivoirien et son icône controversée présentée dans son monde qu’on lui connaît.

La série télé “Les Larmes de l’amour’’  est lauréate de la  Meilleure série TV, Meilleur scénario série TV, Meilleur acteur série TV et Meilleure actrice série TV, à l’édition 2019 des African Film Festival and Academy Awards (ZAFAA) tenu à Abuja au Nigéria. Elle signée de la comédienne-cinéaste Brigitte Bleu.

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu