Nous rejoindre

Insolite

Duekoué: Un enfant découvert dans une tombe

Publié

le

Temps de lecture : 1 minute

Ce lundi 14 Octobre matin, aux environs de 07 heure, un enfant d’au moins 14 ans atteint de malformation ,a été découvert dans un cimetière.

Cette découverte macabre a ete faite à Duékoué par une habitante qui, passant dans le cimetière de village de Dahoua, a été interpellée par les cris de détresse d’un enfant.

En allant secourir l’enfant, la Dame constate que les cris proviennent d’une tombe.  prise de panique et de peur, elle court alerter les sapeurs pompiers de Duékoué.

Une fois sur les lieux, les agents de secours constatent que la tombe a été cassée sciemment pour abandonner l’enfant à l’intérieur. La victime a été prise en charge par le CSU et transféré à l’hôpital de Duékoué.

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires

Insolite

Un couple incestueux tue ses deux enfants

Publié

le

Un couple incestueux tue ses deux enfants
Temps de lecture : 2 minutes

Sarah Barass et Brandon Machin ont été condamnés à perpétuité pour les meurtres de deux de leurs six enfants. Ils ne voulaient pas que leur secret, à savoir qu’ils étaient demi-frère et demi-soeur, ne soit révélé par leur progéniture incestueuse. 

Cette mère de 35 ans disait souvent à ses enfants: « Je t’ai donné la vie, je peux aussi te l’enlever. » Elle a fini par comploter avec son partenaire et demi-frère pour tuer ses enfants, étranglant Tristan, 13 ans et Blake, 14 ans, en mai dernier à Sheffield. La veille, ils avaient tenté d’empoisonner l’intégralité de leur famille avec des médicaments. Lorsqu’ils ont réalisé le matin que leurs enfants étaient encore en vie, ils ont décidé de passer à l’acte, estimant qu’ils devaient tous mourir. Derrière ces terribles projets, le couple souhaitait préserver son secret, à savoir sa relation incestueuse.

Le couple, qui avait la même mère, avait des rapports sexuels depuis l’adolescence. Ils ont désormais été condamnés à perpétuité avec un minimum de 35 ans de prison pour les deux meurtres commis, en plus des autres tentatives de meurtres sur les autres enfants. Barass et Machin, craignant d’être séparés de leurs enfants si leur secret était découvert, préféraient qu’ils meurent, comme l’explique le juge: « Vous avez estimé que votre amour pour eux et la peur d’en être séparé vous permettaient de prendre leur vie aussi bien que la vôtre. »

De nombreux publications Facebook de Sarah Barass laissaient envisager le pire, notamment lorsque celle-ci a posté une citation de Stephen King: « Un meurtre c’est comme les chips, un seul n’est pas suffisant. » Un autre frère de la maman a dépeint sa soeur comme un « démon depuis la naissance », avec une obsession pour la mort. Il estime que les services sociaux n’ont pas réagi assez rapidement à ses différents avertissements et que ces deux décès auraient pu être évités.

Autre média 

Vos commentaires
Lire plus

Insolite

Une femme donne naissance à des sextuplés en neuf minutes aux États-Unis

Publié

le

Une femme donne naissance à des sextuplés en neuf minutes aux États-Unis
Temps de lecture : 1 minute

Des trucs comme ça, on n’entend pas chaque jour. Aussi, ça n’arrive pas chaque année. Mais cette brave femme a réalisé cet exploit aux États-Unis.

En effet, les faits se déroulent au Woman’s Hospital of Texas, à Houston (États-Unis). Quelque chose d’extrêmement rare et tout ça sous les yeux du personnel du département de néo-natalité. À travers un communiqué publié sur leur page Facebook, l’établissement a informé le public qu’une femme, nommé Thelma Chiaka, avait accouché de sextuplés. Des bébés soldats…

Seuls les prénoms des deux petites filles ont été dévoilés : elles s’appellent Zina et Zuriel, rapporte le Journal de Montréal qui précise que selon l’hôpital, « la maman se porte à merveille ». Elle pose d’ailleurs avec l’équipe médicale sur la page Facebook de l’établissement. L’hôpital, qui s’est réjoui de cet accouchement hors-norme, et a rappelé qu’il y avait une chance sur 4,7 milliards que La “magni” donne naissance à des sextuplés, et pour ce qui est de le réaliser avec une telle rapidité.

Autre média

Vos commentaires
Lire plus

Insolite

Insolite: sa maîtresse débarque en mariée à son mariage

Publié

le

Sa maîtresse débarque en mariée à son mariage
Temps de lecture : 1 minute

Le jour le plus beau de sa vie qui se transforme en cauchemar. La maîtresse de son mari arrive vêtue d’une robe de mariée à son mariage.

Entre repas, musique, cérémonie, tout doit être parfait. La perfection est difficile à atteindre dans ce genre d’événements. Toutefois, on aimerait bien que certaines choses n’arrivent pas. Comme un certain mariage en Afrique du Sud. On vous dit tout.

Tout le monde rêve des plus beaux des mariages. Un mariage qui se fait d’habitude à deux. Mais pourtant dans un mariage, c’est bien à trois qu’il s’est déroulé. Alors que les deux amoureux se trouvaient côte à côte en pleine cérémonie, une jeune femme arrive aussi habillée d’une robe de mariée. L’événement se déroule en effet en Afrique du Sud.

La maîtresse du marié a en effet de se joindre à la fête. Elle interrompt le mariage vêtue de blanc. Les invités de leurs côtés ne semblent pas comprendre la situation. Le marié essaie de raisonner la fausse mariée et de la faire sortir. Sans succès, l’une des demoiselles d’honneur a pris donc le relais. Sans beaucoup plus de succès. De son côté, la vraie mariée ne réagit pas.

Emmanuella Ouattara

Vos commentaires
Lire plus

Insolite

Marcory: un homme réserve une prostituée, mais surprise c’est sa fille qui se présente

Publié

le

Un homme réserve une prostitué, mais surprise c'est sa fille qui se présente
Temps de lecture : 2 minutes

La scène se passe samedi soir à Marcory (Abidjan-Cote d’Ivoire) dans une boite de nuit, un homme qui avait réservé une prostituée a eu le choc quand il a découvert sa commande… Il s’agissait en effet de sa propre fille.

C’est une histoire pour le moins insolite qui a alimenté les causeries le samedi soir dans une boite de nuit dans la commune de Marcory à Abidjan.

Une affaire qui s’est dévoilée quand l’homme s’est mis à battre une jeune fille de 24 ans. En colère l’homme âgé d’environ une cinquantaine d’année n’ a pas pu s’empêcher d’envoyer ses poings au visage de sa fille. Cette dernière aussi, bouleversée, a quitté l’endroit où tous les soirs se tassent à ciel ouvert des “petites filles” livrées à la prostitution et la drogue, en larmes.

A son arrivé tout se déroulait à merveille comme rapportent les témoins, le quinquagénaire était assis tout seul devant plusieurs bouteilles de bière et n’arrêtait pas de tripoter toutes les serveuses qui défilaient. Quand il s’approchait du ”’manager ”’ de la boite de nuit, c’était pour demander les services spéciaux d’une fille de joie.

Peu de temps après on lui a alors adressé une jeune fille de 24 ans, mesurant environ 1,65 mètres. Avec ses talons et son habillement elle était comme Julia Roberts dans ”’pretty woman”. Elle se dirigeait vers son client et avait pour mission combler sa soirée comme demandé par le client.

Mais est venu enrayé la mécanique un grain de sable. Ce grain de sable n’était tout autre que cette mauvaise surprise. La ”pretty woman”, méconnaissable de loin et dans l’obscurité sera reconnu à l’approche de la table du “père client”.

Sur le champ l’homme d’environ une cinquantaine d’année marié, père de 7 enfants dont 5 garçons et 2 filles a tellement été choqué de voir sa fille alors qu’il avait demandé une prostituée pour passer la nuit qu’il s’est directement mis à la battre.

Quand des personnes se sont précipitées pour intervenir, l’homme en furie n’a pas hésité à avouer que la prostituée en question était bel et bien sa propre fille.

Avant de quitter les lieux à l’image de sa fille qui l’avait précédé, ce père a laconiquement déclaré, telle une conclusion”

je sais que je suis en erreur mais d’abord celle à corriger ici c’est elle, ma fille ”.

Nous apprendrons pour finir que la fille découverte est une habituée des lieux et s’adonnent depuis près d’un an à la prostitution dans cette zone d’Abidjan avec une sulfureuse réputation. Nul doute que c’est fort de cette dernière qu’elle fut sélectionner pour satisfaire la libido de son propre père.

Autre média

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu