Nous rejoindre

Politique

Thierry Tanoh, ce qui le lie à Bédié

Publié

le

Photo : Google
Temps de lecture : 2 minutes

Thierry Tanoh est l’ un des fidèles d’ Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’ Ivoire (PDCI). Ce cadre du parti septuagénaire a été viré du gouvernement ivoirien le lundi 10 décembre 2018, pour sa loyauté à l’ ex-président ivoirien, avec qui il a d’ étroits rapports.

Thierry Tanoh a payé de son poste sa fidélité à Henri Konan Bédié. Anciennement ministre du Pétrole, de l’ Énergie et des Énergies renouvelables, il a été débarqué par Alassane Ouattara, courant décembre 2018.

Véritable figure de proue du PDCI, cet écomiste et expert comptable, né le 21 avril 1962, n’ a jamais voulu rejoindre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’ Alassane Ouattara. Il a clairement tenu tête aux tenants actuels du pouvoir, qui n’ ont pas hésité à l’ écarter du gouvernement.

En fait, Thierry Tanoh est étroitement lié à Henri Konan Bédié. L’ ancien diecteur général d’ ECOBANK, au décès de son père, Augustin Tanoh, a été recueilli par le président du PDCI. Depuis lors, il a toujours évolué sous l’ aile de l’ ex chef d’Etat.

Le grand-père de Thierry Tanoh était originaire de Daoukro, le village de Bédié. D’ ailleurs, Joseph Kouadio Tanoh, frère de son père, a été maire de ladite localité. Son géniteur était membre du bureau politique du PDCI. Le deuxième président de la République de Côte d’ Ivoire est le parrain de l’ ancien ministre du Pétrole. Déjà, en tant que président de l’ Assemblée nationale, sous Houphouët-Boigny, Bédié faisait entrer le jeune Thierry dans ses bonnes grâces. Il est même perçu par certains comme étant le père adoptif du banquier.

Marié à Sylvie Gomis, fille de Charles Gomis, diplomate ivoirien, ce diplômé de l’ ESCA (Ecole supérieure de commerce d’ Abidjan) a désormais en charge les études, la prospective et les finances au sein du Parti démocratique de Côte d’ Ivoire.

Cette proximité entre Thierry Tanoh et Bédié a vite fait d’ amener des observateurs de la scène politique ivoirienne à penser que le chef de file du PDCI rêve grand pour son “fils”. En effet, il est soupçonné de préparer dans le secret un plan pour lancer l’ ancien dirigeant de banque dans la bataille présidentielle de 2020. Mais Bédié est peu bavard sur le profil du candidat de son parti pour la présidentielle de 2020.

Source : Afrique Sur 7

Vos commentaires

Politique

Politique: Blé Goudé élu à la tête de son parti politique

Publié

le

Autre
Temps de lecture : 1 minute

Le Cojep, devenu parti politique, vient d’élire son tout premier Président, à l’issue de son congrès tenu ce dimanche 17 Août.

ce dimanche 17 Août 2019, Charles Blé Goudé a été porté à la tête du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples, Cojep. Se voyant désormais la mission de présider aux destinées de la Côte d’Ivoire, l’illustre prisonnier, se fait porter à la tête de son parti politique. C’était ce dimanche 17 Août 2019 à yopougon. Il a été élu à l’unanimité par 1250 congressistes, pour quatre ans. Il en devient ainsi le premier Président.

Ce qui était un simple mouvement politique à sa création en 2001, sous le magistère de Laurent Gbagbo, avec pour objectif d’accompagner les actions des jeunes patriotes, sera érigé en parti politique 14 ans après. C’était en 2015 lors d’un congrès extraordinaire tenu à Grand-Alépé, une ville proche d’Abidjan. Avec pour nouvel objectif de prendre part à la vie politique nationale ivoirienne.
“J’ai des ambitions pour un jour diriger mon pays, avec une équipe qui comprendra qu’il faut faire de la politique autrement en Côte d’Ivoire”, avait déclaré Blé Goudé en juin, sur un média français. “Bientôt nous [Blé Goudé et Laurent Gbagbo] serons en route pour la Côte d’Ivoire”, avait-il ajouté. Il soulignera auprès d’un autre média qui l’avait joint par téléphonel « qu’il ne serait pas candidat pour l’élection présidentielle de 2020 ».

Franck Leroy

Vos commentaires
Lire plus

Politique

Soro Guillaume : “c’est bouclé parce que vous comptez sur les armes de la république”

Publié

le

Autre
Temps de lecture : 1 minute
Une soirée de crush party, placée sous le signe de la démocratie participative, à l’honneur de Soro Guillaume, a été organisée ce samedi 10 août 2019.
L’ancien Président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro était présent à cette soirée, comme l’ont souhaité les initiateurs, à savoir les organisations et autres mouvements politiques qui lui sont proches.
<< Félix Houphouët-Boigny a fait 17% de croissance dans ce pays. Il n’a pas pris ça pour faire avis et communiqués. 9% et puis on souffre comme ça ? C’est du fla-fla. Je ne suis pas dans le clanisme et le sectarisme. il faut qu’on bâtisse ensemble la nation ivoirienne. Quand on dirige un pays, il ne faut jamais rompe le dialogue avec les opposants. C’est bouclé parce que vous comptez sur les chars de la république >>, a lancé au cours de sa prise de parole, le Président du comité politique à l’endroit du pouvoir d’Abidjan.

Rappelons que depuis sa démission de la tête de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire le 08 Février 2019, le député de Férké n’est plus en odeur de sainteté avec ses alliés d’hier.

Franck leroy

Vos commentaires
Lire plus

Politique

Sur Instagram Rihanna s’en prend à Donald Trump

Publié

le

Photo: Insider
Temps de lecture : 1 minute

Après les fusillades, Rihanna revient sur les tueries qui ont eu lieu ce week-end aux États-Unis. Elle s’adresse au Président américain et appelle au contrôle des armes à feu.

Au lendemain d’un week-end marqué par deux fusillades meurtrières aux États-Unis, la chanteuse a publié un long message pour répondre au tweet de Donald Trump. Un tweet dans lequel il condamne l’attaque d’El Paso, au Texas, qui a fait 20 morts samedi. “C’était un acte lâche”, déclare-t-il.

La tuerie d’El Paso, qualifiée par les autorités fédérales comme un “acte de terrorisme intérieur”, a été perpétrée par un jeune homme blanc de 21 ans. Quelques heures plus tard, à Dayton, dans l’Ohio, un autre jeune homme blanc de 24 ans a abattu neuf personnes dans un quartier animé.

La chanteuse a publié sur Instagram, une réponse de cette interprétation qu’elle ne partage pas.

“Heu… Donald, tu as mal épelé ‘terrorisme’! Ton pays a connu deux attaques terroristes consécutives, à quelques heures d’intervalles, faisant près de 30 morts.”

Rihanna rappelle également qu’un homme de 19 ans avait déjà ouvert le feu lors d’un festival californien dimanche dernier, et interpelle le chef d’État:

“Imagine un monde où il est plus facile d’obtenir un AK-47 qu’un VISA! Imagine un monde où on érige un mur pour garder les terroristes EN AMÉRIQUE! ‘’

Soulignons que, ce n’est pas la première fois que la chanteuse s’adresse à un homme politique. Elle a interpellé François Hollande sur Twitter en 2016 et a même rencontré Emmanuel Macron en 2017.

 

Emmanuelle Ouattara

Vos commentaires
Lire plus

Politique

Une députée proche de Soro : « Après Dramane la Côte d’Ivoire fera bon vivre ».

Publié

le

Facebook Olibé Tazéré.
Temps de lecture : 1 minute

Des voix s’élèvent depuis peu, pour dénoncer une éventuelle candidature de l’actuel Président qui sera sortant aux élections de 2020. Une énième voix, celle d’une députée de la république, ne dira pas le contraire.

La députée Olibé Tazéré Célestine, présidente du groupe parlementaire Rassemblement a, sur sa page Facebook, et selon sa compréhension de celle-ci, réagi à la dernière sortie du Président de la république, concernant la modification de la constitution.

« J’ai entendu un son par ici, un mauvais son. Koh révision de constitution pour barrer la route à l’adversaire. Wallahii ! Si Dramane ose me trahir de cette façon encore, moi Olibé, je laisse politique. Koutoubou! Départ chap chap ! M’attraper un vieux blanc, me cacher dans un manoir pour éviter de croiser tous ceux à qui j’avais tant promis le paradis sous Ouattara et avec Dramane », peut-on lire sur sa page Facebook, dans un langage accessible à tous, ce vendredi 09 août 2019.

La députée de la circonscription électorale de Boguédia-Issia-Tapéguia, invite donc le chef de l’État Alassane Ouattara à respecter sa parole, qui est de ne pas se présenter pour un troisième mandat.

 

Vos commentaires
Lire plus

En bref