Nous rejoindre

Societe

Un chanteur Marocain déclare: ” un homme doit battre sa femme”

Publié

le

Leparisien
Temps de lecture : < 1 minute

En ce 21ème siècle, certaines personnes, adeptes de certaines pratiques de domination conjugale, ne cessent de s’enorgueillir publiquement.

C’est le cas de Adil Miloudi, un chanteur Marocain, qui a fait l’apologie des violences conjugales, à la télévision. Des propos qui datent du 29 juin 2019 dernier, et qui viennent de refaire surface sur les réseaux sociaux.
« celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme », avait-il déclaré, dans une émission diffusée sur la chaîne de télévision musicale marocaine, Chada TV.

Il ajoutera ensuite ceci : “Un jour j’ai tabassé ma femme en Espagne, ils m’ont mis en garde à vue avant de me relâcher. Au Maroc, cela est normal, chacun peut faire ce qu’il veut de sa femme, la frapper, la tuer”, a-t-il ainsi déclaré, dans l’émission The Kodbi Night, animée par Imad Kotbi.

Des propos qui lui valent de vertes critiques des internautes sur la toile aujourd’hui.

Olivier Gbadié

Vos commentaires
Lire plus

Societe

« Je me cache pour étudier la Bible. Elle m’apporte la paix », dixit une jeune musulmane nigériane

Publié

le

naijadiary/ Une Nigériane musulmane se cache pour étudier la bible.
Temps de lecture : < 1 minute
Dans une publication sur Twitter, elle a révélé qu’elle lit la Bible en secret depuis 6 mois. Fatima est d’ailleurs surprise de voir qu’un livre tant critiqué lui apporte un plus dans sa vie.

« Cela fait maintenant six mois que je lis la Bible en secret, il y a quelque chose dans ce livre qui m’apporte la paix. Comment quelque chose qu’ils disent être mauvais peut procurer tant de paix », a-t-elle écrit.

La lecture de la Bible ne serait pas autorisée chez les musulmans. Les parents en particulier ne permettent pas à leurs enfants de lire ce livre sacré.

 

AfrikMag

Vos commentaires
Lire plus

Societe

Megan, 18 ans, lui propose de dormir chez elle car il est trop ivre : il la viole et la tue

Publié

le

Par

@onvoitout.com
Temps de lecture : < 1 minute

Joseph Trevor, 19 ans, a comparu devant une Cour de Justice en Angleterre pour le meurtre de Megan Newton.

Les faits se sont déroulés en avril dernier à Stoke-on-Trent, au Royaume-Uni. Megan Newton, 18 ans, et Joseph Trevor, 19 ans, venaient de quitter une fête où l’alcool coulait à flot.

La jeune femme a proposé à Joseph de rester dormir chez elle car il était beaucoup trop ivre pour rentrer en voiture au domicile de ses parents. Le corps sans vie de la jeune femme sera retrouvé le lendemain dans son logement. Megan gisait dans une mare de sang.

L’autopsie a révélé qu’elle avait été violée par voie vaginale et anale, étranglée puis poignardée à neuf reprises. Dans un premier temps, Joseph a nié être responsable de sa mort. Mais la vidéosurveillance le montre raccompagnant Megan à son appartement dans une première séquence.

Plus tard, on le voit en sortir en prenant soin de verrouiller la porte derrière lui. Il se débarrassera ensuite des clefs en sortant du bâtiment. Sur ses mains, on distingue du sang.

Joseph Trevor a été condamné lundi à la prison à vie avec une peine de sûreté de 21 ans.

onvoitout.com

Vos commentaires
Lire plus

Societe

70% des personnes vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire sont des femmes

Publié

le

Autre/ 70% des malades ivoiriens du VIH sont des femmes.
Temps de lecture : < 1 minute
458.434 personnes vivent avec le Vih-Sida en Côte d’Ivoire. C’est l’information livrée par le ministre ivoirien de la Santé au cours d’une rencontre de mobilisation à l’attention des responsables d’administrations territoriales, et des élus des localités et des régions.
Sur cette population, 70% de cette population malade sont des femmes, a indiqué Dr Aka Aouélé, mercredi dernier.

Aussi, a-t-il fait savoir, le taux de prévalence du Vih-sida est plus élevé au sein des travailleuses du sexe, des hommes homosexuels, des consommateurs de drogue, et des prisonniers.

 

AfrikMag

Vos commentaires
Lire plus

Societe

Confidence : « je suis tombée enceinte de mon cousin à l’insu de mon mari stérile»

Publié

le

Par

@onvoitout.com
Temps de lecture : < 1 minute

La vie réserve parfois des surprises et c’est ce qui me pousse à vous raconter mon histoire aujourd’hui !

J’ai vécu une relation d’inceste et j’en paie le prix fort. Je vous raconte mon histoire sous le sceau de l’anonymat. Un jour dans mes déboires j’ai rencontré un P-DG d’une grande société qui a fait de mois son épouse après 6 mois de relation.

Nous filons le parfait amour car il est à mes petits soins, loin de ce que vous pouviez imaginer, je ne l’aime pas à cause de son argent mais parce que c’est un être extraordinaire.

Le jour où tout a basculer

Depuis près de 3 ans nous cherchons à avoir un enfant mais hélas mon homme est stérile. Un jour il devait aller en mission pour trois mois et ne pouvant pas rester seule dans la maison j’ai demandé à mon cousin de venir loger le temps d’absence de mon mari.

C’est le fils aîné de mon oncle paternel. Grand, beau gosse, avec de beaux yeux et des lèvres sensuelles. A son arrivée il dormait dans l’une des chambres du rez de chaussée.

Des jours et des semaines passaient et un soir alors que je partais l’appeler en chambre pour dîner, je l’ai surpris tout nu qui voulait s’habiller. Je n’avais pas fait l’amour depuis 2 mois, mon mari était toujours fatigué. Quand j’ai vu son machin je ne me suis pas retenu.

On l’a fait une fois, deux fois et ainsi de suite. Lorsque mon mari est revenu de mission, j’avais déjà un retard de quelques semaines et le test a confirmé une grossesse.

Que dois-je faire, avorter ou garder l’enfant? Si j’avorte je n’aurai jamais d’enfants et si je garde mon époux pourrait demander le divorce.

onvoitout.com

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu