Nous rejoindre

Spectacles

Un soir de gala avec les polytechniciens de l’ISTC

Publié

le

Temps de lecture : 3 minutes

Chaque année, les étudiants de l’ISTC-Polytechnique s’offrent un moment de détente en organisant leur gala de fin d’année. Ils ont respecté la tradition une fois de plus avec ‘’le gala du polytechnicien le week-end dernier à l’Hôtel Belle Côte d’Angré-9ème Tranche.

Il y avait une belle et grosse ambiance le week-end dernier à l’Hôtel Belle Côte d’Angré-9ème Tranche. Les étudiants de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC-Polytechnique) célébraient leur traditionnel gala de fin d’année. L’occasion était tout trouvée pour les 5 écoles à savoir l´École de journalisme (EJ-ISTC), l´École de Production Audiovisuelle (EPA-ISTC), l´École de Télécommunication et des Technologies de l´Audiovisuel (ETTA-ISTC), l´École de Publicité-Marketing (EPM-ISTC) et de l´École des Arts et Images et Numériques (EAIN-ISTC), de sortir le grand à cette grande fête. Et ce, après 9 mois de dure labeur académique, les étudiants se donnaient un moment de détente pour faire le show.

De plus, pour être en phase avec la soirée dénommée ‘’Le gala du polytechnicien’’, les étudiants ont décidé de mettre en valeur les tenues africaines d’où le thème choisi était : ‘’Chic à l’africaine’’. La salle des fêtes de l’Hôtel Belle Côte était farci de différents styles vestimentaires à l’africaine. La cerise sur le gâteau, les étudiants ont eu droit à un dîner pour célébrer leur gala de fin d’année. Ils ont aussi le soutien des anciens de l’ISTC-Polytechnique regroupé au sein d’un réseau dont le Président Thomas Guéssan Bi était présent.

Par ailleurs, le parrain du gala, Théophile Ahoua N’Doli, Inspecteur général de l’Etat ‘’pour l’amour des étudiants’’, a effectué le déplacement ‘’après Yamoussoukro’’, selon le Directeur général de l’ISTC-Polytechnique, Alfred Dan Moussa pour venir soutenir ses filleuls. ‘’Chers polytechniciens, c’est un honneur pour moi d’être parmi vous ce soir. L’avenir appartient à la jeunesse. Je vous félicite pour cette belle soirée’’, dit-il. Le parrain en a profité pour offrir la somme de 3 millions de Francs CFA aux étudiants de l’ISTC-Polytechnique.

Après la remise de présents au parrain et aux différents invités dont la Maire d’Arrah, Arlette N’Guéssan Badou, les 5 écoles de l’ISTC-Polytechnique ont reçu des prix. Mais le grand Prix de la meilleure activité académique a té glanée par l´École de Télécommunication et des Technologies de l´Audiovisuel (ETTA-ISTC). Toutefois, avant l’ouverture du bal qui a mis fin au gala du polytechnicien, le groupe Zouglou Bénédiction et Nafasi ont fait le show avec les étudiants de l’ISTC-Polytechnique.

Patrick Bouyé

 

Vos commentaires
Lire plus

Spectacles

Concert Ariel Sheney : Dame pluie s’invite à la fête

Publié

le

Ariel Sheney avec Maria Mobil sur scène
Temps de lecture : 2 minutes

Ariel Sheney a fait plaisir à son nombreux public pour son concert-live du samedi 02 novembre au Palais de la culture de Treichville. Malgré la forte pluie qui s’est abattu, le public est resté jusqu’à la fin.

La forte pluie qui s’est invitée le samedi 02 novembre au concert-live d’Ariel Sheney à l’esplanade du Palais de la culture de Treichville n’a pas altéré la détermination du public qui est resté auprès de l’artiste jusqu’à la fin autour de minuit. Pour un test grandeur nature, le colonel Lôbôfouê a assuré pour le grand plaisir du public qui est venu nombreux l’assister. Sous la pluie, les spectateurs grand public et VIP ont chanté et dansé avec Ariel Sheney.  Ils l’ont encouragé au maximum et l’ont pas abandonné dans cette épreuve difficile de premier concert-live.

Le chanteur Coupé-décalé sans rechigner a tenu et montré à la face du monde qu’il reste professionnel jusqu’au bout. En même temps, cette forte pluie qui est tombée est en quelque sorte une bénédiction pour le jeune artiste. Et Ariel Sheney a enchaîné les chansons à succès les unes que les autres. Une dizaine de titres qu’il a bouclé avec la chanson ‘’Sympa’’ que tout le public attendait.  Mais l’hystérie est montée avec la présence sur le podium de Maria Mobil alias Amina au côté d’Ariel Sheney. La bimbo a fait son show sur la fameuse chanson ‘’Amina’’, sous le regard enchanteur du public.

Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mamadou Touré est resté également sous la pluie avec les inconditionnels d’Ariel Sheney pour le soutenir. ‘’Vous êtes formidable. Je vous félicite et vous remercie, parce que vous êtes resté malgré la pluie’’, souligne-t-il. Par la même occasion, au nom du Premier-Ministre Amadou Gon Coulibaly, le Ministre Mamadou Touré a offert la somme de 20 millions de Francs CFA pour l’encourager dans sa carrière.

Patrick Bouyé

Vos commentaires
Lire plus

Spectacles

Spectacle/ Maitre Gims triomphe au stade de France devant 72 000 spectateurs

Publié

le

Google image
Temps de lecture : 3 minutes

Il l’a fait ! Gims a mis le feu au stade de France samedi soir devant 72.000 personnes venues assister à ce concert historique. Il en était ému mais heureux d’avoir réussi à remplir ce stade.

Plus qu’un rêve, c’était un énorme pari : jouer au stade de France, une enceinte de plus de 70.000 places. Et quand, deux jours avant le spectacle, le stade affichait complet, le pari était gagné pour ce chanteur d’origine congolaise, le premier rappeur à remplir le stade de France. Et c’est avec fierté qu’il a déclaré à RFI, «Ce n’est pas seulement mon stade à moi. C’est le stade d’un Congolais qui n’est pas Français, qui est arrivé ici clandestinement et qui remplit le Stade de France. Le premier Congolais, le premier rappeur, chanteur, afro, RnB, ce qu’on veut. Et ça, c’est une victoire en soi». Une revanche aussi pour lui. Car, on se vient qu’en avril 2016, en ce même lieu, il a joué sous les sifflets du public, en ouverture de la finale de la coupe de la Ligue (PSG-Lille).

Samedi soir, il pouvait donc célébrer cette victoire comme il se doit. En vrai Congolais bon teint, bon sapeur, il arrive sur scène habillé d’une veste Louis Vuitton avec pas moins de trois petits sacs sur les côtés. Et c’est d’ailleurs sans surprise qu’il démarre son spectacle par le tube à la gloire des sapeurs congolais, ‘’Sapés comme jamais’’. Commencent alors deux heures de show non-stop au cours desquelles il égrènera tous ses succès. On verra passer également sur la scène avec lui des artistes invités tels Kendji Girac, le duo Slimane et Vitaa, Bedjik, le rappeur marseillais Alonzo avec Dadju, Orelsan. Puis, vient le moment où les membres de Sexion d’Assaut, un par un, arrivent sur scène comme pour reconstituer le groupe. Ils interprètent leurs premiers succès : ‘’Disque d’Or’’, ‘’ Ma direction’’, ‘’Désolé’’. Seul absent, Black M.

Ce sont d’abord cinq artistes qui ont démarré cette soirée pour bien chauffer son public en attendant l’arrivée du maître. Il s’agit de RK, Gradur, Vegedream, Heuss L’enfoiré et H Magnum qui ont enflammé les spectateurs. Ensuite, c’était au tour du frère de l’artiste, Dadju d’assurer la première partie. « Vous allez faire partie de l’histoire avec nous», dira-t-il au public.

C’est avec beaucoup d’émotion qu’à la fin Gims a remercié les 72.000 personnes rassemblées samedi au stade de France. « Stade de France, j’ai quelque chose à te dire : MERCI ! Chacune des 72 000 personnes ici ce soir va rester dans mon cœur ! » a-t-il lancé. Une soirée de consécration pour ce chanteur qui a enchainé les succès ces dernières années et dont le 3ème album (‘’Ceinture noire’’) est déjà certifié disque de Diamant (plus de 500 000 exemplaires vendus). Beau final aussi pour sa tournée ‘’Fuego Tour’’. Après ça (comme il l’avait déjà annoncé), Gims peut s’arrêter, faire une pause dans sa carrière, se consacrer à sa famille et à d’autres projets personnels.

Une correspondance de L. Béniko publiée sur Top Visages.net

Vos commentaires
Lire plus

Spectacles

MASA 2020 : Le comité artistique international planche sur les candidatures enrégistrées

Publié

le

Le Professeur Yacouba Konaté, Directeur général du MASA dans sa présentation
Temps de lecture : 3 minutes

Les membres du comité artistique international du MASA 2020 se réunissent une seconde fois du 23 au 27 septembre prochain. Cette rencontre a pour objectif de présenter les différentes attractions de l’édition 2020 du MASA et de plancher sur les différentes candidatures enregistrées.

Les préparatifs de la 11ème édition du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA), prévue du 7 au 14 mars 2020 vont bon train. Le Professeur Yacouba Konaté, Directeur général du MASA et son équipe sont depuis très longtemps à pied d’œuvre pour la réussite de ce grand événement culturel  international. Après la première réunion du comité artistique international (CAI) tenue en mars dernier au siège du MASA au Plateau-Indénié, une seconde rencontre s’est déroulée du 23 au septembre dernier, toujours au siège du MASA.

Pour cette deuxième réunion, lors de la cérémonie d’ouverture organisée le lundi 23 septembre dernier, les 25 membres du CAI ont pour mission de statuer sur 780 dossiers de candidatures de la sélection officielle qui sont reparties sur sept disciplines. Avec pour thème central : ‘’L’Afrique-Monde’’, l’édition 2020 du MASA va recevoir 64 pays qui viendront de l’Afrique, Amérique, Asie et l’Europe.

Par ailleurs, à cette rencontre des membres du CAI, le Professeur Yacouba Konaté a profité pour présenter les grandes attractions de la 11ème édition du MASA. Pour l’édition 2020, un accent particulier sera mis sur une journée écologie dédiées aux jeunes avec la participation des Mairies du District d’Abidjan et sur le théâtre avec de grosses productions. Sans oublier des concepts comme Abidjan Danse Parade, des lectures scéniques et le Slam, le MASA des écoles et jeunes virtuoses et la Zone Street arts. Pour ce dernier, un podium est même aménagé dans la cour du siège du MASA pour recevoir des artistes.

De plus, il est prévu une soirée prestige consacrée au pays invité d’honneur qui est le Canada, une journée de la femme dédiée à Marie-Rose Guiraud, le MASA Jazz festival et chorales, le Fashion et Re-fashion Show, des masters-class, rencontres professionnelles, expositions itinérante d’arts visuels et panels. Tout cela organisé dans des salles spécialisées et espaces publics à travers des spectacles à guichet et  entrées libres.

Le Canada qui est le pays invité d’honneur de l’édition 2020 du MASA est toujours présent et soutient énormément les artistes. Présente à la 2ème réunion du CAI, l’Ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire et au Libéria, Julie Shouldice est très heureuse du choix porté sur son pays. ‘’Nous sommes fiers d’avoir été choisi pour le MASA 2020. Les artistes canadiens seront très contents de participer au MASA 2020. Nous sommes vraiment engagés et nous continuerons à travailler ensemble’’, se réjouit-elle.

Ce sont 780 candidatures dont 372 en musique, 175 en danse, 105 en théâtre, 44 en humour, 42 en conte, 22 en arts du cirque et de la marionnette, et 20 en slam qui ont été réceptionnées, venant de l’Afrique, de l’Amérique, de l’Asie et de l’Europe qui sont soumis à la sagacité des 25 membres du comité international artistique. A cela, s’ajoute les 436 candidatures  qui ont été également  réceptionnées dans le cadre du programme “Zone Street Art Culture.

Au terme des travaux de la seconde réunion du CAI prévu pour le 27 septembre prochain, les membres vont travailler sur 1216 dossiers de candidatures enregistrés et devront retenir environ 64 groupes qui vont participer effectivement au MASA 2020.

Patrick Bouyé

 

Vos commentaires
Lire plus

Spectacles

1ère édition de Kanoukopleu festival: Kéimpoké, Roselyne Layo et Le groupe Révolution en beauté !

Publié

le

Le groupe Révolution au cours de sa prestation à Kanoukopleu festival à Man
Temps de lecture : 3 minutes

La 1ère édition de Kanoukopleu festival à  Man a pris fin ce dimanche 08 août par un spectacle, oh combien magnifique et apprécié de Kéimpoké, Roseline Layo et du groupe Révolution au stade Léon Robert.

La forte pluie du samedi 07 août marquant la 2ème journée de Kanoukopleu festival a bouleversé les plans de la population de Man. Où devait se produire en live le groupe Magic Diezel au stade Léon Robert de Man. Et pour se rattraper, malgré la pelouse trempée et boueuse, les habitants venus massivement des quatre coins de la ville, n’ont pas voulu rater l’apothéose de la 1ère édition de Kanoukopleu festival ce dimanche 08 août au stade Léon Robert. Par groupe ou seul, les manois des différents quartiers comme Zélé, Domoraud, Grand Gbapleu, Air France, Kôkô, etc. ont investi le lieu.

En phase avec le parrain, l’Honorable Magloire Guéi Danin, Aboubakar Sidiki Fofana, le Maire de Man et l’Honorable Glao Diomandé, la messe de la musique commence avec les danses traditionnelles et les artistes locaux. Mais quand l’heure arrive avec les prestations de Kéimpoké et de Roselyne Layo, les enfants de la région du Tonkpi, le public est en extase. Respectivement le Zouglou et la chanteuse ont fait monter le mercure. Surtout la jeune interprète avec sa voix envoûtante a emporté les festivaliers avec les chansons d’Ismaël Isaac, feu Arafat DJ, Zouglou Makers, Surchocs, Kamikaze, les Galliets, Magic Diezel et d’O’neil Mala. Le public est conquis par la débauche d’énergie et la bonne maîtrise de la scène par Roselyne Layo.

Le clou de ce grand show pour l’édition 2019 de Kanoukopleu festival, est l’affaire des quatre fantastiques qui monte sur le podium autour de 1h du matin. Le groupe Révolution dont le lead-vocal, Prométhée, un fils de la région, ont donné un spectacle en live fortement apprécié par le nombreux public présent. Isso, Zokora, Sai Sai et Prométhée ont revisité pour la grande joie des festivaliers tous les titres à succès de leur ancien et nouveau répertoire. La Révo-révo a même chanté un titre en hommage au roi du Couper-décaler, DJ Arafat. Et c’est au petit matin que les lampions se sont éteints pour la 1ère édition de Kanoukopleu festival. Toute chose qui ravie la belle et dynamique organisatrice de l’événement, Andréa Banty. Fille de la région et DG de Strat Event. ‘’Le Kanoukopleu veut dire ‘’Venez chez nous’’. Nous avons organisé le festival pour laisser des traces dans notre région. Il y a beaucoup de merveilles à Man à montrer aux ivoiriens. Nous sommes des enfants du Tonkpi et c’est notre manière d’apporter notre pierre à l’édifice. Je suis convaincue que tous ceux qui ont effectué le déplacement ont été satisfaits’’, dit-elle.

Pour  un coup d’essai, l’édition 2019 de Kanoukopleu festival a tenu toutes ses promesses. Vive Kanoukopleu festival 2020 !

Patrick Bouyé

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu