Nous rejoindre

Sécurité

Le corridor de Tabou attaqué cette nuit par des hommes en armes 1 mort

Publié

le

Le corridor de Tabou attaqué cette nuit par des hommes en armes
Temps de lecture : < 1 minute

Le corridor de Tabou près de Gravi, été attaqué cette nuit du 16 janvier 2020, vers 3 heures du matin, par des individus armés.

L’attaque a fait 1 mort et 1 blessés dans les rangs des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI).

Il y a moins d’une semaine, des bribes d’informations que nous avions faisaient état de ce que des événements bizarres se déroulaient dans cette zone, notamment la disparition des armes et autres munitions des armureries des forces des forces de l’ordre basées dans cette partie du pays.

Les ministres français et canadiens des affaires étrangères auraient interdit à leurs ressortissants d’y mettre pieds.

La Côte d’Ivoire est-elle en sécurité ?

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires

Sécurité

La contagion Djihadiste signalée dans le Nord-Est de la Côte d’Ivoire. Cette partie est déclarée zone rouge

Publié

le

Le nord-est de la Côte d'Ivoire infectée par les Djihadistes. Cette partie est déclarée zone rouge
Temps de lecture : < 1 minute

Annoncée maintes fois aux portes de la Côte d’Ivoire, la contagion djihadiste semblerait être effective désormais, dans le Nord-Est du pays. Cette  partie est déclarée zone rouge par la France.

Des djihadistes qui sévissent depuis plusieurs mois dans des pays du Sahel dont le Burkina Faso, avec plusieurs centaines de morts déjà. Cette partie du Nord de la Côte d’Ivoire infectée, selon la carte, confirme les soupçons selon lesquels ce pays septentrional serait la porte d’entrée du djihadisme sur le sol ivoirien.

Les populations du Nord de la Côte d’Ivoire devront désormais être vigilantes et signaler tout suspect aux autorités compétentes.

 

Olivier Gbadié

Vos commentaires
Lire plus

Sécurité

Le Mexique met au régime ses gros policiers

Publié

le

Photo: AFP
Temps de lecture : 2 minutes

Dégoulinants de sueur sous le soleil de Mexico, un rictus de souffrance déformant leurs visages, un groupe de policiers bien en chair enchaînent pompes, étirements et abdominaux.

Les T-shirts blancs, rouges et noirs, sont trempés, mettant bien en relief bourrelets, ventres rebondis et autres rondeurs.

Impitoyable à l’encontre de ses vingt-cinq « victimes », des hommes et des femmes, à plat ventre à ses pieds, un instructeur leur hurle de persévérer dans l’effort, au mépris de leur douleur.

Lire aussi: Mexique: Une dame abattue devant ses deux enfants. Son mari soupçonné

La scène qui se tient sur le stationnement asphalté d’une caserne de police de la ville pourrait se dérouler dans n’importe quel pays.

Mais au Mexique, où 75 % des adultes sont en surpoids, voire même obèses, le tableau n’est pas anodin.

En tout, plus de 1000 policiers et policières de la capitale, sur un total de 83 000, ont accepté de participer à ce programme destiné à leur imposer une diète sévère, améliorer leur santé et les rendre plus efficaces sur le terrain.

Une prime mensuelle de 1000 pesos (environ 75 $) leur est en outre versé, histoire de mieux faire passer la pilule un peu amère, en tout cas dans les premiers stades du régime et de la gym, les plus difficiles.

« C’est une façon de faire face au problème que nous avons au Mexique concernant l’obésité et la sédentarité », explique, sans crier, l’instructeur Javier Ramirez.

Derrière lui, les plus fatigués en profitent pour faire une pause discrète, dans l’espoir d’un entretien long avec l’AFP.

Lire suite ici: https://www.tvanouvelles.ca/2019/12/13/mexico-met-au-regime-ses-policiers-un-peu-trop-enveloppes

Le titre est de la rédaction de firstmagazine.net

Source: TVANouvelles

 

Vos commentaires
Lire plus

Sécurité

Armée: La Côte d’Ivoire vient d’avoir sa première femme Commando

Publié

le

Laurence Aka Adjoua, la première femme gendarme Commando de Côte d'Ivoire
Temps de lecture : < 1 minute

La grande famille de l’armée ivoirienne vient d’enregistrer sa première femme commando ce vendredi 13 décembre à Cocody.

La cérémonie de remise des attributs commando à la 17ème promotion de l’Ecole de gendarmerie a eu lieu le vendredi 13 décembre 2019 au sein dudit établissement, à Cocody.

En présence du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, les nouveaux commandos ont reçu leurs insignes après 3 mois de formation supplémentaire. Parmi les récipiendaires, cette année : Laurence Aka Adjoua.

Elle est la toute première femme gendarme commando et la première « béret rouge » de Côte d’Ivoire. La nouvelle promue a le grade de lieutenant.

Pour rappel, c’est en 2012 que la Côte d’Ivoire a engagé la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) en vue de donner un nouveau visage à son appareil de défense et de sécurité. Selon les nouvelles dispositions, la féminisation progressive de l’armée devrait atteindre 20 % à l’horizon 2020.

 

Tembo.media

Le titre est de la rédaction de firstmagazine.net.

Vos commentaires
Lire plus

Sécurité

Sécurité : 4 éléments du CCDO arrêtés, 2 autres recherchés

Publié

le

4 éléments du CCDO arrêtés, 2 autres recherchés
Temps de lecture : 2 minutes

Quatre (4) éléments du Centre de Coordination des Opérations Décisionnelles (CCDO), ont été arrêtés et déférés à la MACA. Deux (2) autres sont activement recherchés par la Gendarmerie.

Il est reproché à ces six éléments du CCDO des faits d’arrestation illégale, séquestration, menace de mort, extorsion de fonds portant sur la somme de 100.000 FCFA, extorsion de signature et violation de consignes. Selon le communiqué, ces éléments du CCDO se sont érigés en des juristes dans une affaire qui a opposé HD, un pasteur, au nommé BE.

HD le pasteur, dit le communiqué, a des connaissances au sein du CCDO. Il les saisit personnellement pour se rendre justice dans l’affaire qui l’oppose à un septuagénaire, qui lui doit la somme de 2 millions de FCFA. Les militaires se rendent chez le septuagénaire, le « kidnappe » et le déporte dans un lieu inconnu dans les environs du CHU d’Angré loin des regards indiscrets plutôt que de le conduire dans une brigade ou un commissariat de police.

En cet endroit, poursuit le communiqué, les agents du CCDO soutiennent agir sous les ordres du pasteur HD et le maintiennent pendant plus de 4h. Ensuite, ils intiment l’ordre au vieux BE de leur verser 100.000 CFA s’il souhaite recouvrer la liberté. Épuisé et n’ayant aucun sou en sa possession, le septuagénaire leur suggère un transfert d’argent via un opérateur mobile. Ces « supers justiciers » refusent et exigent un paiement en espèces sonnantes et trébuchantes.

Le vieux BE joint son frère BS pour lui venir en aide. Ce dernier fait un retrait et remet les 100.000 FCFA aux éléments du CCDO afin de rendre la liberté à son frère. Ils conduisent alors le vieux chez le pasteur. À leur arrivée chez l’homme de Dieu, ces «6 justiciers» font signer une reconnaissance de dette au vieux BE afin de s’acquitter au plus tard le 04 novembre 2019 des 2 millions de FCFA qu’il devrait au pasteur HD non sans également confisquer son véhicule 4*4, faisant de cette affaire, une affaire personnelle.

Saisi par le septuagénaire désemparé, le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi très remonté contre ce comportement indigne qui ne fait aucunement honneur aux forces de défense et de sécurité non seulement, les a fait rembourser les 100.000 FCFA, mais ces éléments du CCDO ont été arrêtés et déférés à la MACA. Les 2 autres sont recherchés par la gendarmerie.

Autre média 

Vos commentaires
Lire plus

ça été l'actu