Nous rejoindre

Politique

Thierry Tanoh, ce qui le lie à Bédié

Publié

le

Photo : Google
Temps de lecture : 2 minutes

Thierry Tanoh est l’ un des fidèles d’ Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’ Ivoire (PDCI). Ce cadre du parti septuagénaire a été viré du gouvernement ivoirien le lundi 10 décembre 2018, pour sa loyauté à l’ ex-président ivoirien, avec qui il a d’ étroits rapports.

Thierry Tanoh a payé de son poste sa fidélité à Henri Konan Bédié. Anciennement ministre du Pétrole, de l’ Énergie et des Énergies renouvelables, il a été débarqué par Alassane Ouattara, courant décembre 2018.

Véritable figure de proue du PDCI, cet écomiste et expert comptable, né le 21 avril 1962, n’ a jamais voulu rejoindre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’ Alassane Ouattara. Il a clairement tenu tête aux tenants actuels du pouvoir, qui n’ ont pas hésité à l’ écarter du gouvernement.

En fait, Thierry Tanoh est étroitement lié à Henri Konan Bédié. L’ ancien diecteur général d’ ECOBANK, au décès de son père, Augustin Tanoh, a été recueilli par le président du PDCI. Depuis lors, il a toujours évolué sous l’ aile de l’ ex chef d’Etat.

Le grand-père de Thierry Tanoh était originaire de Daoukro, le village de Bédié. D’ ailleurs, Joseph Kouadio Tanoh, frère de son père, a été maire de ladite localité. Son géniteur était membre du bureau politique du PDCI. Le deuxième président de la République de Côte d’ Ivoire est le parrain de l’ ancien ministre du Pétrole. Déjà, en tant que président de l’ Assemblée nationale, sous Houphouët-Boigny, Bédié faisait entrer le jeune Thierry dans ses bonnes grâces. Il est même perçu par certains comme étant le père adoptif du banquier.

Marié à Sylvie Gomis, fille de Charles Gomis, diplomate ivoirien, ce diplômé de l’ ESCA (Ecole supérieure de commerce d’ Abidjan) a désormais en charge les études, la prospective et les finances au sein du Parti démocratique de Côte d’ Ivoire.

Cette proximité entre Thierry Tanoh et Bédié a vite fait d’ amener des observateurs de la scène politique ivoirienne à penser que le chef de file du PDCI rêve grand pour son « fils ». En effet, il est soupçonné de préparer dans le secret un plan pour lancer l’ ancien dirigeant de banque dans la bataille présidentielle de 2020. Mais Bédié est peu bavard sur le profil du candidat de son parti pour la présidentielle de 2020.

Source : Afrique Sur 7

Vos commentaires
Lire plus
Publicité
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 × 2 =